• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Michel de Montaigne

    Situation de Montaigne

    Gérard Wormser

    Mort un siècle après le premier voyage transatlantique de Christophe Colomb, Michel de Montaigne vécut dans une période où l’identité européenne était profondément bouleversée par les dynamiques à l’oeuvre dans de multiples domaines. Ne s’identifiant déjà plus à la seule Chrétienté, l’Europe opérait une rupture radicale avec l’ensemble des références qui avaient orienté son développement des siècles durant. La preuve la plus manifeste pourrait en être fournie par le morcellement des espaces linguistiques au sein desquels se développait la culture. Si le XVIe siècle voit se poursuivre encore la production d’oeuvres littéraires et scientifiques en latin, les littératures nationales sont partout constituées et les plus grands chefs-d’oeuvre sont désormais écrits dans les idiomes locaux. Les Essais illustrent particulièrement la bigarrure culturelle de l’Europe renaissante : la prose de Montaigne est entrelardée de citations latines - elles-mêmes souvent traduites du grec -, mais aussi bien pétrie d'expressions puisées dans un fonds plus populaire, cette variété exprimant tout à la fois la convergence de multiples expériences en une philosophie de l’existence nourrie d’un vif souci comparatiste, et l’inadéquation des jugements dogmatiques à la plupart des situations vécues.

    Il était dès lors inévitable que les interprétations suscitées par son oeuvre oscillassent entre la formulation d’une « sagesse » faite de tolérance et d’humanité en même temps que de l'affirmation de la valeur absolue de la culture littéraire classique d’une part, et, d’autre part, celle d’un scepticisme mélancolique et désabusé qu’aurait nourri tant l’expérience des conflits religieux que la connaissance socratique de l’impossibilité de faire de la vertu la règle de vie des collectivités organisées. Entre ces deux visions, un terrain d’entente subsistait, devenu depuis l’opinion reçue : contemporain de l'invention (bourgeoise) de l’individu et de l'approfondissement littéraire des replis de la subjectivité, Montaigne serait le prototype de l’esprit moderne.

    Source

    Gérard Wormser, "Montaigne (1533-1592)", Perspectives : revue trimestrielle d’éducation comparée, vol. XXIV, n° 1-2, 1994, p. 157-171 (Paris, UNESCO : Bureau international d’éducation).
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-04-03
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Gérard Wormser
    Au moment de la rédaction de cet article, l'auteur était responsable de la philosophie et des sciences sociales pour les éditions Encyclopaedia Universalis (Paris), et maître de conférences à l'Institut d’études politiques de Paris. Ses recherches portent en particulier sur la question du jugement en phénoménologie, de Husserl à Sartre et Merleau-Ponty. Il est l’auteur de plusieurs articles sur Montaigne.
    Mots-clés
    modernité, Renaissance, Europe, latin, humanisme, scepticisme, individu, individualisme, subjectivité
    Extrait
    Mort un siècle après le premier voyage transatlantique de Christophe Colomb, Michel de Montaigne vécut dans une période où l’identité européenne était profondément bouleversée par les dynamiques à l’oeuvre dans de multiples domaines. Ne s’identifiant déjà plus à la seule Chrétienté, l’Europe opérait une rupture radicale avec l’ensemble des références qui avaient orienté son développement des siècles durant.
    Documents associés
    François de Malherbe
    Faire la cour, flirt courtois
    Louis Painchaud, Paul-Hubert Poirier
    Martyre, dualisme, pouvoir, mal, manichéisme, démiurge
    Pierre-Jean Dessertine
    violence, guerrier, marchand, passion, Kant, activisme
    Daniel Cérézuelle
    Grande mue, grande guerre, révolution industrielle
    Jean-Claude Guillebaud
    Intelligence active, Averroès, Consensus, Sectarisme
    Marc Chevrier
    constitution, institutions, démocratie, Québec, autonomie politique
    Hélène Laberge
    Lucrèce
    Amour, paix, fécondité
    Christian Lamontagne
    Réaction, Réponse, Responsabilité, Sacré, Christ, Bouddha
    Charles Durand
    Bilinguisme, aviation, espagnol

    10%
    Dons reçus (2017-2018): 2 396$
    Objectif (2017-2018): 25 000$


    Nous avons reçu près de 22 000$ lors de la campagne 2016-2017. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2017-2018, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.