L’été de la grande musique

Stéphane Stapinsky

Dans quelques jours, ce sera enfin l’été. Il nous a paru opportun de souligner en musique l’arrivée de la belle saison, en vous proposant quelques œuvres classiques, connues ou moins connues, ayant pour thème l’été. 

* Alexandre Glazounov, « L’été », extrait du ballet allégorique Les saisons.
Une interprétation du grand chef russe Yevgeny Svetlanov, qui dirige l’orchestre Philharmonia
https://www.youtube.com/watch?v=dbjxb8ossya


* Joseph Haydn, L’été (Der Sommer), seconde partie des Saisons (Die Jahreszeiten), oratorio composé en 1801. La musique décrit le monde de la campagne et des aspects de la vie rurale.

Une version vidéo dirigée par Sigiswald Kuijken
https://www.youtube.com/watch?v=dtkyrpektfw

La version classique de Karl Böhm, à la tête de l’Orchestre symphonique de Vienne. Solistes : Gundula Janowitz (Hanne), Peter Schreier (Lukas) Martti Talvela (Simon)
https://www.youtube.com/watch?v=ycswadjmsi4
https://www.youtube.com/watch?v=iqt3vvs0jqy

Cette autre version dirigée par Morten Schuldt-Jensen, à la tête du GewandhausKammerchor et de l’Orchestre de chambre de Leipzig. 
https://www.youtube.com/watch?v=ibvxjxtlgke

On peut aussi écouter l’intégralité de l’oratorio, sous la direction du chef autrichien Nikolaus Harnoncourt, récemment décédé
https://www.youtube.com/watch?v=qjh4_tyichi


* Antonio Vivaldi, « L’été » (« L’estate »), tiré des Quatre saisons (Le Quattro Stagioni)
Inévitable, incontournable

La version de la violoniste Julia Fischer
https://www.youtube.com/watch?v=m9xmcndfgq0

Laissons chanter les Italiens…
Giuliano Carmignola (violon baroque), avec la Sonatori de la Gioiosa Marca
https://www.youtube.com/watch?v=4u1kh1fvhzg


* Félix Mendelssohn, Ouverture du Songe d’une nuit d’été, d’après Shakespeare
Kurt Masur, dirigeant l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig (1997)
https://www.youtube.com/watch?v=sudvzaml4ru


* Frederick Delius. Un fascinant compositeur post-romantique britannique d'origine allemande, qui a composé au moins quatre œuvres ayant pour thème l’été.

A Song of Summer
https://www.youtube.com/watch?v=2qsriktzvfw
https://www.youtube.com/watch?v=bir4unjyp0u

In a Summer Garden
https://www.youtube.com/watch?v=ojeiaf9hcfi
https://www.youtube.com/watch?v=9ztucw_rnxc

3 Small Tone Poems : Summer Evening
https://www.youtube.com/watch?v=llornut236a

Summer Night on the River
https://www.youtube.com/watch?v=z6pquwsisec

Sur Delius, on trouve en ligne le film biographique de Ken Russell, réalisé pour la BBC : “Song of Summer: Frederick Delius" (1968). Basé sur les mémoires d’Eric Fenby (Delius as I knew him, 1936), le film s’attache aux dernières années de la vie du compositeur. Denby se dévouera auprès de Delius, alors aveugle et paralysé, afin de coucher sur le papier les ultimes oeuvres que celui-ci arrivait à composer.
https://www.youtube.com/watch?v=vyy2sagdwcy


* George Gershwin, Summertime
Composé pour son opéra Porgy and Bess (1935

La célèbre version “jazz” d’Ella Fitzgerald et de Louis Armstrong

https://www.youtube.com/watch?v=h3kqt14_5oq

Une version plus “classique”, avec la soprano Kiri Te Kanawa

https://www.youtube.com/watch?v=y4nwqng-yuk


* Hector Berlioz, Les Nuits d’été
Célèbre cycle de mélodies

La version de référence, par Régine Crespin, accompagnée par le chef Ernest Ansermet
https://www.youtube.com/watch?v=hqvfe9gpfha

Autre version mémorable, par Suzanne Danco
https://www.youtube.com/watch?v=jhgn3m3nbii

Une interprétation masculine : Nicolai Gedda
https://www.youtube.com/watch?v=jebfugg7kks


* Piotr Ilitich Tchaïkovski, Les Saisons
Un recueil de 12 pièces pour piano seul, chacune évoquant un mois de l’année. Pour l’été, nous avons : Juin, la barcarolle ; Juillet, le chant du faucheur ; Août, la moisson.
Vladimir Ashkenazy, qui interpréte au piano le recueil dans son intégralité
https://www.youtube.com/watch?v=7abgzhfsxyi
Mikhail Pletnev plays fait de même
https://www.youtube.com/watch?v=mkeku0stmye

Une orchestration de l’oeuvre réalisée par Alexandr Gauk, Valentin Doni dirige ici le “George Enescu” Philharmonic Orchestra (29 novembre 2013).
https://www.youtube.com/watch?v=0izjjyhuiy4


* Frank Bridge, Summer
Poème symphonique pour orchestre. Une interprétation dirigée par Sir Neville Marriner
https://www.youtube.com/watch?v=xffkfti7sxe

* Einojuhani Rautavaara, Summer Thoughts. Musique pour violon et piano
Compositeur finlandais, né en 1928
https://www.youtube.com/watch?v=fbd1vrrjfim


* Samuel Barber, “Knoxville, Summer of 1915”
Une interprétation de la soprano Barbara Hendricks, accompagnée du London Symphony Orchestra dirigé par le chef Michael Tilson Thomas
https://www.youtube.com/watch?v=0q3iz8tmd6y
Une autre interprétation, par Dawn Upshaw, qui est entourée de David Zinman et de son Orchestre de St. Luke's
https://www.youtube.com/watch?v=un7l-cxvdeg


* Zoltán Kodály, Summer Evening (Nyári Este)
László Kovács, qui dirige le Miskolc Symphony Orchestra Kodály
https://www.youtube.com/watch?v=kxzbseep9yq


* Erkki Melartin, Symphonie no 4, op.80 (Symphonie d’été) (1912)
Compositeur finlandais (1875-1937).
Interprétation : Leonid Grin, qui dirige le Tampere Philharmonic Orchestra
https://www.youtube.com/watch?v=ldb2ukqwxja


* Joachim Raff, Symphonie no 9 "En été" (1878)
La troisième partie d’un cycle de quatre oeuvres célébrant les saisons. Une oeuvre de belle facture.
https://www.youtube.com/watch?v=j9t7mifnwvs


* Évoquant la saison estivale, on ne saurait oublier la célébrissime Symphonie pastorale (no 6) du génial Ludwig van Beethoven, sous-titrée par le compositeur « Souvenirs de la vie champêtre ».

Leonard Bernstein, à la baguette du Philharmonique de Vienne (vidéo)
https://www.youtube.com/watch?v=axfqxb_ycqy

 Une des grandes versions de Herbert Von Karajan, avec SON orchestre de Berlin
https://www.youtube.com/watch?v=m64osji43su

Une version de référence, par l’immense Wilhelm Furtwangler. Enregistrement public du 23 mai 1954.
https://www.youtube.com/watch?v=l8u_-xggrey

 

À lire également du même auteur

Le temps homogénéisé
Qu’en est-il du temps libre aujourd’hui? Alors que dans les années 1960 et 1970,

Une sous-famille au sein des « radicalités convergentes » : le postlibéralisme (Blue Labour-Red Tories)
Le mot conservateur reviendra souvent dans ce texte. Même dans une expression comme conservateur de

Hors du Réseau point de salut
Quand la lutte contre le terrorisme sert de prétexte pour  inculper les objecteurs de co




En marge de la Conférence de Glasgow