• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Dossier: Écologie

    La Terre est bleue comme une orange (Éluard)

    Stéphane Stapinsky

    « Qui a décidé que la Terre est ronde et pourquoi le croire lui ? » Cette remarque saugrenue, sur sa page Facebook, de la conseillère municipale de Gatineau, déjà décrédibilisée pour ses propos sur les musulmans, nous rappelle que les idées complotistes sont florissantes sur les réseaux sociaux. Il y aurait donc, pour elle, un complot visant à éliminer les preuves que la Terre serait plate… (1)

    Visiblement, cette dame ne suit pas l’actualité et ne prend pas note des anniversaires… Car en décembre dernier, en effet, nous commémorions les 50 ans du vol lunaire d’Apollo 8 (2). Pour la première fois, une mission spatiale, dont l’équipage était composé de Frank Borman, Jim Lovell et Bill Anders, s’approcha de la Lune et en fit le tour une dizaine de fois.

    C’est au cours d’un de ces passages que l’astronaute Anders prit la célèbre photo du lever de Terre, qui est devenue par la suite un symbole pour la lutte environnementale. “Cette photo (…) a rapidement incarnée la fragilité de la Terre et a été utilisée par les organismes et associations militant pour l'écologie et la protection de l'environnement.” (3) Une vidéo sur YouTube est d’ailleurs intitulée “Apollo 8 ou la naissance de l’ère écologiste”… (4)

    Photo prise par l'astronaute Bill Anders, le 24 décembre 1968. Source : NASA


    Cette photo “a été classée en 2003 parmi les 100 photos ayant le plus changé le monde par le magazine Life” (5)

    L’évocation de cet épisode me ramène à mes années d’enfance. Je dois en faire l’aveu : j’ai été un enfant de l’ère de l’exploration lunaire. Si j’étais trop jeune pour me souvenir du premier alunissage en juillet 1969, des images me reviennent, par contre, des dernières missions Apollo, en 1971 et 1972. Un cadeau a fait le bonheur du jeune garçon que j’étais : un modèle grand format de la fusée Saturne V, avec le module de commande et le LEM. Je rêvais alors de devenir astronaute.

    Mais j’ai bien grandi depuis. Et réfléchi. Sur la technique. Sur l’homme machine, dont l’astronaute est peut-être la figure par excellence. Il est vrai que celui-ci n’a pas bonne presse à l’Agora. À juste titre. Car il est en quelque sorte le précurseur du cyborg.

    “Aujourd’hui l’homme disparaît peu à peu derrière la machine, et même parfois il s’éclipse totalement. (…) L’astronaute en orbite est sûrement l’être humain dont la survie dépend le plus du bon fonctionnement d’appareils les plus divers.” (6)

    Pour Jacques Dufresne, “Les voyages en fusée illustrent bien ce nouveau rapport au réel. Fonctionnant comme des machines à l'intérieur d'une machine, les astronautes n'ont de rapport avec le monde que par un regard vers le lointain. Ce qu'ils voient est sublime, certes, mais froid. Cette beauté est désincarnée, abstraite, par rapport à la beauté proche à laquelle on est lié par tous ses sens.” (7)

    Cela est vrai, bien sûr. Mais, autre part, le philosophe, soulevé par René Dubos, ouvre une tout autre porte : 

    “Quelle est donc cette vision du monde qui réhabilite la connaissance subjective? Elle existe à l'état d'ébauche depuis longtemps, mais surtout depuis la diffusion, en 1969, des premières photos de la terre prises depuis un vaisseau spatial en orbite autour de la lune. Quarante ans plus tard, cette image continue de nous éblouir et de nous inspirer.” (8)

    Contemplons-la donc. Et émerveillons-nous du fait que l’astronaute, cet homme-machine tout-puissant, ait finalement pu échapper, un instant, à sa “machinité” pour nous donner une image inoubliable à même de fonder notre défense de la Vie la plus fragile

    Notes

    (1) https://www.ledroit.com/actualites/gatineau/qui-a-decide-que-la-terre-est-ronde-nathalie-lemieux-2c4a893970527cd89164566c994d1f99
    (2) https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1143788/apollo-8-astronautes-lune-photographie-terre
    https://www.lapresse.ca/sciences/astronomie-et-espace/201812/24/01-5209059-mission-apollo-8-il-y-a-50-ans-la-nasa-croquait-un-cliche-historique.php
    (3) https://www.sciencesetavenir.fr/espace/systeme-solaire/cette-photo-de-la-terre-prise-depuis-la-lune-a-50-ans
    (4) https://www.youtube.com/watch?v=7F0of6IAShc
    (5) https://www.sciencesetavenir.fr/espace/systeme-solaire/cette-photo-de-la-terre-prise-depuis-la-lune-a-50-ans_130514
    (6) http://agora.qc.ca/documents/antoine_de_saint-exupery--le_heros_et_la_machine_par_marc_sauvalle
    (7) http://agora.qc.ca/documents/vie--vivre_ou_fonctionner_par_jacques_dufresne
    (8) http://agora.qc.ca/Documents/Monde--Gaia_ou_la_vision_artistique_du_monde_par_Jacques_Dufresne

    Date de création : 2019-02-13 | Date de modification : 2019-02-15
    Informations
    L'auteur

    Stéphane Stapinsky
    Documents associés
    Nicole Jetté-Soucy
    Pierre Dansereau
    Murray Bookchin
    Nature, machine, décentralisation, régionalisme, harmonie, futurisme
    Pierre-Jean Dessertine
    technique, passion, autonomie, Ellul, méthode expérimentale, passion, progrès, scientisme, Transhumanisme, valeur d'échange
    Pierre-Jean Dessertine
    biosphère, court terme, hédonisme, long terme, nature, technique, technophobie, écologie, écologisme,
    Claude Villeneuve
    Claude Villeneuve
    Biodiversité, difficultés conceptuelles et scientifiques, un phénomène de rétroaction positive, esthétique et sensibilté au problème, écologie, développement durable, capitalisme naturel
    Pierre-Jean Dessertine
    ciel, écologie, hirondelle, indifférence, informer, insecticides, liberté, marchand, printemps, retour des hirondelles, valeurs sociales, événement, œuvre,
    Pierre-Jean Dessertine
    Antigone, antihumanisme, biosphère, Brunetto Latini, bêtise, développement durable, humanité, industrie, nanotechnologies, nature, travail, écologie, œuvre,
    Pierre-Jean Dessertine
    adulte, argent, avenir, fantasme, force, imaginaire, infantile, passion, pouvoir, raison, raisonnable, WWF, écocidaire, écocide, écologie, Kant,

    36%
    Dons reçus (2018-2019):9 029$
    Objectif (2018-2019): 25 000$


    Nous avons reçu près de 11 407$ lors de la campagne 2017-2018. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2018-2019, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.