Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte
    Informations
    L'auteur

    Thomas de Koninck
    Extrait
    Les technologies vont-elles faire de nous des surhommes immortels ou des légumes assistés par ordinateur?», demande le journaliste Xavier de la Porte[6]. Déjà en 1965, André Leroi-Gourhan ne constatait-il pas que le «paradoxe biologique du robot […] hante l’esprit humain depuis des siècles à travers les automates»? «À l’image, ajoutait-il, de l’ancêtre singe […], expression d’un repli nostalgique vers les profondeurs, s’oppose non pas l’image spirituelle de l’ange ou du corps glorieux, mais celle de l’homme parfaitement fabriqué, double mécanique de l’Anthropoïde, dans la constellation qui fait graviter, autour de l’homme de chair, Tarzan, l’astronaute et le robot
    Documents associés
    Pierre-Jean Dessertine
    animal, avenir de l'humanité, limites, marchandise, NBIC, progrès, technique, transhumanisme


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C