Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Iris versicolor

    Épousailles

    Emmanuel Signoret

    Iris versicolor.

    Monseigneur le Printemps en robe épiscopale
    D'un violet vivant comme les fleurs d'iris,
    Ouvrant à deux battants les hauts portails fleuris
    Au son des clairons d'aube, entre en sa cathédrale.

    Une tulipe fait sa crosse ; en frais camail
    Monseigneur le Printemps sous le dôme bleu marche ;
    Au loin plongent les nefs, et sous leur dernière arche
    Le soleil arrondit son aveuglant vitrail !

    Les orangers tout blancs, fiévreux et nuptiaux,
    Ont des frémissements d'orgue ; en la campanule,
    Frêle encensoir, l'encens doré du pollen brûle...
    Sur les nids psalmodie un choeur sacré d'oiseaux.

    Blonde, tu me souris vaguement, tu tressailles !
    Nos coeurs royaux l'un pour l'autre ont battu longtemps.
    À genoux ! Pour bénir nos blanches épousailles
    Entre en son temple ému Monseigneur le Printemps !

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Informations
    L'auteur

    Emmanuel Signoret
    poète français (1872-1900)
    Mots-clés
    iris, campanule, printemps, mariage, joie, exultation, vie
    Extrait
    «A genoux ! Pour bénir nos blanches épousailles Entre en son temple ému Monseigneur le Printemps !»


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C