Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Communauté

    Globalisation financière et destruction du capital d'autochtonie des couches populaires

    Fondation Res Publica

    Une dimension fondamentale de la globalisation financière est l’œuvre de sape qu’elle a accomplie au regard de l’identité des mondes ouvriers. Le sociologue Norbert Elias avait défini dans « Les logiques de l’exclusion » le fonctionnement des ressources d’autochtonie qui était consubstantiel à la définition de l’identité des mondes ouvriers de l’Europe d’après la Révolution Industrielle. Le capital d’autochtonie – conceptualisé par Jean-Noël Retière - est définissable comme l’ensemble des ressources mobilisables par celui qui est né là où il vit et qui lui donnent un avantage social par rapport à celui qui vient d’ailleurs. Ce capital, adossé au sentiment de l’enracinement local, a longtemps permis une participation à la vie publique et une insertion dans l’économie locale plus aisées pour les couches populaires. La globalisation financière, et son impact en termes de délocalisations, est coupable d’avoir fait voler en éclats le « capital d’autochtonie » et d’avoir entraîné une désaffiliation massive des citoyens. Il s’ensuit que le besoin de « sécurisation morale » s’est développé et que, l’exercice de la citoyenneté se trouvant malmené par la crise, les revendications sociales ont pu, parfois, se muer en revendications « morales ». 

    "Classes populaires: pour sortir des mythes", Libération, 13 décembre 2010. Reproduit sur le site de la Fondation Res Publica.

    Date de création : 2013-04-10 | Date de modification : 2013-04-10
    Informations
    L'auteur

    Fondation Res Publica
    Tribune de la Fondation Res Publica. Les auteurs en sont Gaël Brustier, docteur en science politique, et Julien Landfried, membre du Conseil scientifique de la Fondation Res Publica.
    Documents associés
    Dominique Boucher
    Nation, Québec, histoire, passé, André Laurendeau
    Jacques Dufresne
    Communautés virtuelles, handicapés, amitié
    Bernard Lebleu
    Travail, aliénation de l'espace et du temps du travail, vie collective, vie familiale, choix professionnels
    Marc Chevrier
    Stéphanie Raymond
    développement local, capital social
    Renée Larochelle
    vente de garage, échange, vie communautaire, vie de quartier, corvée, entraide, objet, collection, collectionneur, recyclage, consommation, société de consommation
    Jean-Claude Michéa
    Benoît Melançon
    Immigration
    Al Etmanski
    Philia, intégration de la personne handicapée, expérience de l'organisme PLAN, amitié, pouvoir de l'amitié


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C