Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Nouvel observatoire estrien en développement des communautés

Stéphanie Raymond
L'Observatoire estrien en développement des communautés (OEDC), fruit d'une collaboration entre plusieurs partenaires des secteurs universitaire, public et communautaire, sera lancé le 7 juin prochain au CSSS-IUGS. Le Département de service social, ainsi que l'Institut de recherche et d'enseignement pour les coopératives de l'UdeS (IRECUS), sont étroitement associés à cette initiative unique au Québec en raison du partenariat des différents milieux.

L'Observatoire estrien en développement des communautés a pour mission de créer une synergie entre les acteurs œuvrant au développement des communautés, afin de promouvoir les pratiques en ce domaine. Plus concrètement, «l'Observatoire remplira trois mandats : contribuer aux activités de recherches et d'évaluation de communautés d'ici ou d'ailleurs; stimuler l'essor des pratiques du développement des communautés; et outiller les acteurs terrain», explique Paul Morin, professeur au Département de service social et membre de l'Observatoire avec les professeurs Jacques Caillouette et Suzanne Garon.

Le développement des communautés se définit comme un «processus de coopération volontaire, d'entraide et de construction de liens sociaux entre les résidants et les institutions d'un milieu local visant l'amélioration des conditions de vie.» Cela signifie également que les membres d'une communauté se réunissent pour agir, trouver des solutions à des problèmes communs et renforcer ses capitaux (économique, social, environnemental, culturel ou humain).

Les membres qui forment le Conseil d'administration de la corporation sont : un représentant issu de chacun des territoires des MRC, quatre représentants des organisations régionales dont deux provenant des organismes communautaires et deux des institutions régionales, deux membres cooptés, choisis par le Conseil d'administration, et un représentant du milieu universitaire

Le Département de service social apportera sa contribution au niveau de la recherche. Les acteurs terrain alimenteront les trois chercheurs impliqués en questions et nouvelles problématiques de recherche, alors que les chercheurs tenteront d'apporter des solutions à ces problématiques.

L'un des premiers projets associés à l'Observatoire consiste à envoyer cet été au Mali des étudiants de maîtrise en service social et en gestion des coopératives, dans le cadre d'un projet de développement des communautés visant à développer davantage les fédérations paysannes et certains organismes maliens (autre texte : Développement humanitaire au Mali - Des étudiants de service social et d’administration combinent leurs expertises).

À lire également du même auteur

Le sport pour mieux vivre avec la maladie
Le Groupe de recherche en intervention en éducation physique et sportive adaptative de la Faculté