Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Un homme occupé n'est pas un homme pressé

Werner Sombart
La démarche pleine de dignité, l'aspect quelque peu rigide et pédantesque du bourgeois vieux style étaient une expression extérieure de ce calme et de cet équilibre intérieurs. La longue pelisse qui était à la mode à l'époque de la Renaissance, la culotte courte et la perruque des siècles suivants n'étaient certes pas des attributs d'hommes pressés. Et des contemporains dignes de foi nous décrivent le négociant comme un homme à la démarche réfléchie et pondérée, comme un homme qui ne se presse jamais, précisément parce qu'il a quelque chose à faire. Un Florentin du xve siècle, Messer Alberto, qui était lui-même un homme occupé, avait l'habitude de dire qu'il n'avait jamais vu un homme occupé marcher autrement qu'avec lenteur . Et voici ce qu'un bon témoin nous dit au sujet de Lyon. "A Paris on court, on se presse, parce qu'on y est actif ; ici (à Lyon) l'on marche posément, parce que l'on y est occupé" ».

À lire également du même auteur