• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Technologie

    Banalités technologiques

    Stéphane Stapinsky

    Trois manchettes. Trois exemples d’innovations qui banalisent certaines technologies pour en faire accepter les conséquences inquiétantes. Bien sûr, l’introduction desdites technologies est une réalité que nous devons tenir pour acquise, elle n’a fait et ne fera jamais l’objet d’aucune discussion formelle dans nos parlements, dans nos assemblées officielles (dans le cas de la Chine, je le reconnais, la chose serait assez improbable). Ces technologies existent, DONC elles doivent être mises en œuvre, elles doivent être développées, et surdéveloppées. Trois manchettes qui racontent la banalité de vivre dans un monde hypertechnologique.

      

    En Chine, une usine géante va cloner vaches et chiens

    Par AFP , publié le 24/11/2015

    La plus grand site mondial de clonage d'animaux est en cours de construction en Chine, avec pour ambition de fabriquer en série chiens, chevaux, et jusqu'à un million de vaches par an, selon la presse chinoise.

    http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/en-chine-une-usine-geante-va-cloner-vaches-et-chiens_1739056.html



    Des étudiants israéliens découvrent un remède à la calvitie

    Simona Weinglass, « Est-ce que ces étudiants du Technion peuvent soigner la calvitie ? », The Times of Israël, 25 novembre 2015

    http://fr.timesofisrael.com/est-ce-que-ces-etudiants-de-technion-peuvent-soigner-la-calvitie/

    Voilà une nouvelle qui devrait réjouir bien des hommes hantés par la perspective de la perte de leurs cheveux et, du même coup, de celle d’une partie de leur capital de séduction. Et qui devrait au fond nous enthousiasmer, sans réserve. Malheureusement, ce qui se révèle, à l’examen, moins réjouissant, c’est le contexte de cette découverte.

    Elle a eu lieu dans le cadre d’un projet réalisé par une équipe d’étudiants du Technion (Institut israélien de technologie) en vue d’une prestigieuse compétition internationale de biologie synthétique, l’iGEM 2015, qui s’est déroulée au Massachussetts, et qui mettait aux prises quelques centaines d’étudiants de premier cycle et du secondaire venus du monde entier. Ces jeunes chercheurs israéliens ont remporté cette compétition en créant une enzyme particulière. Pour être plus précis, ils ont « génétiquement recréé du Bacillus subtilis, une bactérie qui se trouve naturellement sur le cuir chevelu, pour qu’elle sécrète du 3α-hydroxystéroïde déshydrogénase, une enzyme qui morcelle le DHT. Ils ont également génétiquement modifiées le E. coli afin de permettre à une réaction enzymatique. » L’envers de cette bonne nouvelle, c’est qu’on est à même de voir que la biologie de synthèse est dorénavant à la portée de n’importe qui – étudiant du niveau secondaire, universitaire ou même autodidacte. Tout un chacun pourra bientôt trafiquer telle ou telle bactérie pathogène et peut-être même des virus, s’il dispose d’un appareillage technique minimal. On peut imaginer l’usage que feront de cette technologie, dans un proche avenir, les terroristes qui frapperont à Paris, New York ou Montréal. Bienvenue au royaume de la biologie de synthèse…



    Les meilleurs drones à (s')offrir pour Noël

    http://fr.canoe.ca/noel/cadeaux/divertissement/archives/2015/11/20151118-151453.html


    Quelle année 2015 ! J’ai eu, pour ainsi dire, mon baptême de l’air il y a quelques mois… Pour être plus exact, j’ai aperçu,dans le ciel près de chez moi, mon premier drone… Vous vous doutez de l’émotion qui m’habitait… Ce drone intrusif, indélicat, je ne l’ai toutefois qu’entr’aperçu, car il semblait plus intéressé par recueillir des images de la cour de mes voisins...

    A l’approche des Fêtes, voici une invitation et des conseils au sujet des drones que vous pourrez offrir en cadeau à vous proches – ou vous offrir à vous-même. Cet article, publié sur un site grand public, illustre à merveille la banalisation du drone dans nos sociétés, qui est devenu un objet de consommation comme un autre. A son sujet, on ne pose dorénavant plus aucune question. Il est de l’ordre du donné. Vous ne trouverez, dans ce texte, rien sur ses nuisances, sur son potentiel néfaste, sur les incivilités qu’il rend possible. Aucun conseil pour, à tout le moins, s’en servir dans le respect d’autrui. Non, bien sûr. Mais vous y apprendrez que « le BeBop de Parrot semble être l'appareil qui offre le meilleur rapport qualité/prix ». Je vous souhaite de Belle Fêtes…

    Date de création : 2015-11-25 | Date de modification : 2015-11-27
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Stéphane Stapinsky
    Documents associés

    2%
    Dons reçus (2017-2018): 509$
    Objectif (2017-2018): 25 000$


    Nous avons reçu près de 22 000$ lors de la campagne 2016-2017. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2017-2018, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.