Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Averroès


    Rémi Brague vs Luc Ferry KTO 24 11 2006 par SLaperouse Le philosophe Rémi Brague corrige les propos de Luc Ferry sur Averroès et saint Thomas d'Aquin - au sujet de la conférence de l'ancien pape Benoît XVI à Ratisbonne.

    Abú al-Walìd ibn Ruchd , connu sous le nom d'Averroès. Il appartient à une famille respectée d’hommes de religion et de juristes. Son grand-père, le plus célèbre de la lignée, grand cadi de Cordoue, était à la tête d’une hiérarchie de magistrats, de desservants de mosquées et de prédicateurs. À la fois philosophe, juriste et médecin, c'est à l'étude et à l'enseignement de la philosophie qu'Averroès consacrera l'essentiel de son activité. Il laissera quand même un traité de médecine traduit en latin sous le nom de Colliget. Voir biographie.

    Biographie

    Averroès a étudié, en plus de la jurisprudence musulmane que lui a enseignée son père qui était juge, la théologie, la philosophie, les mathématiques et la médecine. Il occupa plusieurs hautes fonctions: juge (cadi) de Séville (1169), grand cadi de Cordoue (1171), premier médecin à la cour du calife Abú Yaqub Yusuf (1182).
    Averroès est devenu célèbre notamment par sa conception des vérités métaphysiques. Pour lui, elles pouvaient en effet s’exprimer de deux manières différentes et pas forcément contradictoires: par la philosophie (Aristote, néoplatoniciens) et par la religion. Cette façon de présenter deux catégories de vérités fut perçue de manière hostile par les religieux à l’esprit étroit, et Averroès fut exilé en 1195.

    Oeuvres

    Oeuvres principales
    Colliget
    Grand commentaire

    Autres
    Ibn Rochd (Averroès), L'accord de la religion et de la philosophie: traité décisif, Arles, Sindbad, 1989. - 70 p. (La bibliothèque de l'Islam)
    Discours décisif - édition bilingue. Paris, Flammarion, 1996. - 247 p. (Garnier Flammarion (GF); 871). Traduction de Marc Geoffroy, introduction d'Alain de Libera.
    L'intelligence et la pensée: commentaire du De anima d'Aristote, Paris, Flammarion, 1998. - 405 p. (GF; 974). Traduction de Marc Geoffroy, introduction d'Alain de Libera.
    L'Islam et la Raison, Paris, Flammarion, 2000 (GF). Traduction de Marc Geoffroy, introduction d'Alain de Libera. Voir un compte rendu sur le site de PARU
    On the Harmony of Religions and Philosophy. Traduction anglaise de Mohammed Jamil-al-Rahman (Internet Medieval Source Book)

    Documentation

    Wohlman, Avital. « Les deux facettes de l'unique vérité. Révélation coranique et "excellence humaine" selon Averroès », Revue thomiste, octobre-décembre 2004, pp. 579-600.

    Nicolas Bénies, Averroes, philosophe arabe d'avant-garde, Le Monde, août 1998.
    Avicennisme et averroïsme dans la poétique et la rhétorique islamiques médiévales:

    Giovanna Lelli, La tradition persane, Istituto Universitario Orientale di Napoli (Paideia Project, Twentieth World Congress of Philosophy, Boston, Massachusetts, É.-U., 10-15 août 1998).
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-03-19
    Informations
    Références
    Données biographiques
    Nationalité
    Espagne
    Naissance
    1126, Cordoue (Espagne)
    Déces
    10 / 12 / 1198
    Documents Associés
    Claude Gagnon
    Dualité Orient/Occident, islamisme, juridisme, Coran, Révélation
    Raccourcis


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C