Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Postmodernisme

«La "postmodernité" — concept attribué à Charles Jenks et repris l’année suivante par Jean-François Lyotard dans La condition postmoderne (Paris, Editions de Minuit, 1979) — entend marquer la fin de l’époque moderne avec son utopie d’une perfection inaccessible. Après la faillite des «grands récits idéologiques», qui ont remis en question la notion de progrès, la «postmodernité» correspond à l’expression d’un individualisme où les critères esthétiques du Modernisme cèdent la place à la subjectivité des goûts personnels.»
Site "Le Roman historique"



*******


«La postmodernité se caractérise par une perte des repères: nous sommes désormais hors de l'empire disciplinaire moderne décrit naguère par Michel Foucault. Quant à la culture postmoderne, elle coïncide avec la réabilitation du passé, l'engouement pour l'ancien et la réconciliation avec les traditions.»

GILLES LIPOVETSKY, «Narcisse au piège de la postmodernité?», dans Métamorphoses de la culture libérale. Éthique, médias, entreprise. Montréal, Éditions Liber, 2002.

Articles


Culture et postmodernisme

Paul-Émile Roy

Dossiers connexes