Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Rajic Négovan

    Négovan Rajic est né en 1923 à Belgrade (Yougoslavie). Pendant la Seconde Guerre mondiale, il prend une part active à la Résistance. Inscrit à l'université de Belgrade, à l'automne 1945, il refuse d'adhérer à la Jeunesse Populaire. En 1946, il quitte clandestinement son pays d'origine ( il a publié le passionnant récit de cette évasion sous le titre: Vers l'autre rive. Adieu Belgrade). Après avoir séjourné dans les prisons, camps de concentration et camps de personnes déplacées en Autriche, en Italie et en Allemagne de l'Ouest, il arrive enfin en France en octobre 1947. Pour subsister, il exerce différents métiers manuels avant de reprendre, à partir de 1950, ses études d'ingénieur grâce à une bourse du Comité pour l'Europe libre. De 1956 à 1969, il est d'abord ingénieur de recherche au Laboratoire de Physique de l'École Polytechnique de Paris, puis professeur dans l'enseignement technique à Strasbourg. En 1969 il émigre au Canada où, pendant 17 ans, il a enseigné les mathématiques au cégep de Trois-Rivières. Négovan Rajic est l'auteur de nombreux articles dans diverses revues au Québec et en France. Il doit publier sous peu l'Errance, la suite de son autobiographie, Vers l'autre rive.

    Oeuvres

    Les hommes taupes, récit, Prix Esso du Cercle du livre de France, Éditions Pierre Tisseyre, Montréal, 1978.
    Propos d'un vieux radoteur, nouvelles, Éditions Pierre Tisseyre, Montréal, 1982.
    Sept roses pour une boulangère, récit, Éditions Pierre Tisseyre, Montréal, 1987.
    Vers l'autre rive. Adieu Belgrade, L'Âge d'homme, Lausanne, Suisse, 2000.
    Le puits ou une histoire sans queue ni tête, Pièce en un acte et un tableau, in Écrits du Canada français, Montréal, 1990. La radio de la Société Radio Canada (SRC) a diffusé cette pièce.
    À venir l'Errance, suite de Vers l'autre rive. Adieu Belgrade.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Informations
    Données biographiques
    Naissance
    1923, Belgrade (Yougoslavie)
    Documents Associés
    Négovan Rajic
    Yougoslavie, liberté, langue française
    Négovan Rajic
    Cet enfermement dans un puits en acier inoxydable d'où les contraintes administratives et surtout l'insouciance de son unique visiteur empêchent le héros de sortir , c'est le symbole du sort que l'auteur a connu pendant les deux années où, devenu un
    Négovan Rajic
    Désinformation


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C