Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Yourcenar Marguerite

08 / 06 / 1903-17 / 12 / 1987
«Entrée en littérature par la porte étroite de la poésie, Marguerite Yourcenar devait bientôt délaisser ce mode d’expression au profit d’une prose qui gardera toujours le souvenir de ce chemin royal. Il convenait donc que les Mémoires d’Hadrien commencent et se terminent par un poème écrit par l’empereur lui-même : "Petite âme, âme tendre et flottante, compagne de mon corps, qui fut ton hôte, tu vas descendre dans ces lieux pâles, durs et nus, où tu devras renoncer aux jeux d’autrefois. Un instant encore, regardons ensemble les rives familières, les objets que sans doute nous ne reverrons plus... Tâchons d’entrer dans la mort les yeux ouvert."»
Yvon Bernier, Études littéraires, vol. 12, no. 1, avril 1979, Faculté des Lettres, Université Laval, Québec.

Articles


Du silence

Marguerite Yourcenar

Itinéraire d'une oeuvre

Yvon Bernier
Survol des écrit de Marguerite Yournenar dans leur contexte historique.

Le Trust

Bernier Yvon
Depuis la mort de Marguerite Yourcenar, sa fortune sert la cause de la protection de l'environnement.

Un Hadrien plus humain

Jacques Dufresne
Marguerite Yourcenar n'a pas embelli Hadrien, elle l'a seulement rendu plus humain.