• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Géométrie

    Enjeux

    «Gaëtan Daoust, pour critiquer le concept de "savoir utile", de savoir "répondant à un besoin", qui est tellement obnubilant chez les pédagogues actuels, rappelle que les Grecs ont inventé l'inutile géométrie, cette "structure logique parfaitement cohérente, régie par les seules nécessités théoriques de l'esprit, et qui allait devenir le modèle même de la pensée déductive et influencer plus que toute autre doctrine le développement de la raison occidentale. Au temps où les Hellènes y procédaient, les peuples voisins continuaient de développer des recettes pratiques d'arpentage ou de chercher d'utiles indications pour la conduite de la vie dans une astronomie purement empirique qui ne réussit jamais à se soustraire aux séductions astrologiques."

    Je connais justement un certain collège où l'on n'enseigne plus la géométrie, réputée trop abstraite, mais les solutions techniques particulières de problèmes techniques particuliers, de sorte que, confrontés à un problème imprévu, les étudiants sont incapables de le résoudre parce qu'ils ne peuvent le rapporter à une théorie générale. Daoust le dit bien: c'est le fondement de la pensée déductive et le modèle de la raison occidentale qui n'est plus transmis dès qu'on soumet l'idée d'éducation à celle d'utilité.»

    Jean Larose, "Couper coller", 1999

    Essentiel

    «Tu oublies la géométrie Calliclès!» C'est l'une des réparties de Socrate le plus souvent citée. Qui est donc ce Calliclès? Un mauvais élève qui a oublié la dernière leçon de mathématique? C'est un citoyen athénien influent qui prétend qu'il ne faut pas imposer de limite à ses désirs, dût-on être injuste envers autrui pour les satisfaire. Puisque Socrate reproche à cet homme d'oublier la géométrie, il faut en conclure qu'à ses yeux, la géométrie est la science du bien. Voulait-il dire par là que la discipline acquise par la géométrie prédispose à la sagesse? Peut-être, mais d'autres textes de Platon nous incitent à penser que la géométrie a des origines religieuses, qu'elle n'aurait donc pas été inventée, comme son nom semble l'indiquer, pour mesurer la terre et les monuments. Dans l'Epimonis, on peut lire ces lignes: «Ce qu'on nomme ridiculement géométrie, et qui est l'assimilation des nombres non naturellement semblables entre eux, assimilation rendue manifeste par la destination des figures planes, merveille qui vient de Dieu et non des hommes, comme il est manifeste pour quiconque est capable de penser.»

    C'est la recherche de la médiation qui constituait le fond de l'aspiration des géomètres grecs. Seule cette conception mystique de la géométrie a pu fournir le degré d'attention nécessaire aux débuts de cette science. Il n'y a plénitude de l'attention que dans l'attention religieuse.

    Aucun développement illimité n’est dans la nature des choses; le monde repose tout entier sur la mesure et l’équilibre, et il en est de même dans la cité. Toute ambition est démesure, absurdité. Ce que l'ambitieux oublie totalement, c'est la notion de rapport.

    Documentation

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Linguistique
    Allemand
    Geometrie
    Anglais
    Geometry
    Espagnol
    Geometría
    Documents Associés
    Blaise Pascal
    Pensée, mathématiques, esprit, raison
    Raccourcis

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.