• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Fracture numérique

    Enjeux

    Extraits d'un Interview du Journal du Net le 17 mars 2000 avec M. Boutros Boutros-Ghali, alors Secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie:
    «La Francophonie est là pour aider à s'exprimer ceux qui, sans elle, n'auraient pas le moyen de le faire. Internet constitue à cet égard un moyen nouveau de concrétiser l'esprit de solidarité, de partenariat qui est au fondement de notre communauté.
    (...)
    - Journal du Net: On parle souvent du problème de l'accès à Internet des pays en voie de développement, notamment pour l'Afrique qui est très peu connectée. N'est ce pas un sérieux obstacle aux échanges francophones en ligne ?
    - C'est non seulement un sérieux obstacle, mais c'est surtout la menace de voir se creuser chaque jour un peu plus un fossé d'un nouveau type, entre le Sud et le Nord, entre les "infopauvres" et les "inforiches". C'est la raison pour laquelle la démocratisation de l'accès, notamment en Afrique, reste l'une des priorités de l'Organisation internationale de la Francophonie. Car malgré une demande croissante, notamment de la part des jeunes, la généralisation de l'utilisation de l'Internet dans l'ensemble des pays d'Afrique reste limitée en raison de l'insuffisance de l'informatisation et des infrastructures de communication, mais aussi du coôt élevé des communications. Mais on ne peut pas tout faire. Il faut aussi, une volonté politique forte à l'échelle nationale. La stratégie de la Francophonie en la matière est de privilégier l'équipement des lieux publics afin de répartir le coôt de l'accès à ces équipements entre un grand nombre d'utilisateurs.

    - Journal du Net: Quelles actions sont ou vont être entreprises justement pour favoriser cet accès à Internet ?
    - Nous avons un ambitieux projet de création de cybercentres en Afrique, en partenariat avec la Banque mondiale. Nous voulons aussi tirer le meilleur parti des structures existantes. Je pense notamment aux 170 Centres de lecture et d'animation culturelle mis en place par l'Agence intergouvernementale de la Francophonie en zone rurale qui seront progressivement connectés à Internet. Je pense, aussi, aux points d'accès aux inforoutes pour la jeunesse (PAJE) au sein des établissements scolaires, des instituts de formation ou d'autres organisations touchant la jeunesse, déjà installés dans 17 pays francophones dont 10 pays africains. Je pense, aussi aux 26 Centres de ressource créés par l'Agence universitaire de la Francophonie qui permet déjà l'accès à Internet pour plus de 4.000 enseignants et chercheurs sur les cinq continents. Mais il ne suffit pas d'équiper, il faut aussi favoriser la production de contenus en français et former les utilisateurs. La Francophonie dispose, depuis 1998, d'un Fonds francophone des inforoutes doté d'un montant annuel de 40 millions de francs français destiné à subventionner la créations de sites à vocation multilatérale. Depuis sa mise en place, ce Fonds a déjà traité plus de 600 projets. Elle s'appuie aussi sur un Institut francophone des nouvelles technologies de l'information et de la formation, l'Intif, situé à Bordeaux, qui a pour vocation d'assurer un accès aux nouvelles technologies, un accès à l'information et à la documentation et un accès à la formation à distance.» Article disponible sur le Journal du Net

    Documentation

    Carte de l'usage d'Internet dans le monde en 2002 (Éric Guichard, ENS)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01

    2%
    Dons reçus (2018-2019):609$
    Objectif (2018-2019): 20 000$


    Nous avons reçu près de 11 407$ lors de la campagne 2017-2018. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2018-2019, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.