• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Destin

    Définition

    «De manière générale, le destin exprime l'idée de la prédétermination de la temporalité par le jeu de causes indépendantes de la volonté humaine. Selon les modalités de cette prédétermination, on peut distinguer le mythème, le théologème et le philosophème, formes communes aux diverses mythologies, théologies et philosophies du destin. Le mythème désigne la croyance en la prédestination du cours des événements par des puissances occultes et mystérieuses, fastes ou néfastes, capricieuses ou équitables, personnifiées ou impersonnelles. Le théologème de destin est la croyance en la prédestination de la temporalité par un Dieu créateur, infiniment sage, bon et puissant, dont la providence a ordonné de toute éternité le cours des événements pour le meilleur. Par philosophème de destin, nous entendons le plus petit commun diviseur aux diverses conceptions du fatum en philosophie: l'idée de la prédétermination, totale ou partielle, de la temporalité par le jeu des causes physiques. Si le mythème et le théologème réduisent le destin au divin, le philosophème a ceci de particulier qu'il le réfère à la Nature. Tel est ce qu'on peut nommer le «principe d'identité du fatal au naturel»: par le concept de fatum, la philosophie n'entend pas un devenir fatalisé par des puissances surnaturelles mais l'ordre physique des événements, causalement déterminé, intelligible et prévisible à la raison.»
    Christophe Paillard, Destin et temporalité: mythe, théologie et philosophie.

    Enjeux

    Au plus profond de sa recherche sur les fondements de la bioéconomie, cette science qui devrait sauver l'humanité de l'extinction pour cause de gaspillage, Nicholas Georgescu-Roegen continuait de se poser la question de la destinée humaine: «Une crainte demeure dans mon esprit, depuis que j'ai commencé à m'intéresser à la nature entropique du processus économique. L'humanité acceptera-t-elle de suivre un programme qui implique une limitation de son penchant vers le confort exosomatique? Le destin de l'homme est peut-être de connaître une existence courte mais fière et excitante, plutôt que longue et végétative. Nous laisserions alors d'autres espèces, dépourvues de toute ambition spirituelle – les amibes, par exemple – hériter d'une Terre baignant toujours dans l'abondance de la lumière solaire. »
    «Selections from Energy and Economic Myths», Southern Economic Journal, vol. 41, no 3, janvier 1975.

    Essentiel

    Dans l'épopée homérique et le mythe grec, le destin se dit «moïra», terme signifiant littéralement la «part», le «lot» ou la «portion» échus à chacun en fonction de sa nature et de son statut social. Il a pour synonyme «aïsa», qui exprime la même idée. Récurrente dans l'Iliade, la Moïra Thanatos, Parque de mort, signifie donc la «part de mort» qui incombe à l'homme par opposition aux dieux ayant reçu l'immortalité en partage. De Christophe Paillard, voir Le destin dand le mythe grec et l'éthique du partage.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Références
    Linguistique
    Difficultés
    «Peut-on décider de son destin et peut-on faire sa chance? Bien malin qui pourrait y répondre sans s'enfarger dans les motifs de ses croyances.»
    jacquesenecal@videotron.ca
    Antonymes
    libre arbitre
    Allemand
    Schicksal
    Anglais
    destiny
    Espagnol
    destino
    Documents Associés
    Raccourcis

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.