• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Lean David

    Introduction à l'oeuvre de l'auteur

    Tout au long de sa carrière éminemment ambiguë, David Lean a feint d’être un romantique pour réaliser un projet central : démythifier le Romantisme. Cette « grande illusion », pour reprendre une expression de Jean Renoir, aurait pu n’être qu’une misérable imposture. Elle a finalement donné naissance à une pléiade de chefs d’œuvre, dont le succès a conféré à leur auteur la distinction méritée de légende du Septième Art. Dans le monde magique du Cinéma, cela s’appelle un merveilleux malentendu.

    Lire la suite de l'article

     

    Biographie

    Débuts

     

                David Lean débute dans le Cinéma à l’âge de vingt ans, en tant qu’assistant opérateur. Il devient ensuite monteur et passe enfin à la réalisation en 1942, en secondant Noël Coward sur le tournage de Ceux qui servent en mer (In Which We Serve). Ses premiers films, tantôt comiques, tantôt tragiques, font grandir son aura. C’est ainsi qu’Heureux mortels (The Happy Breed) (1944), L’esprit s’amuse (Blithe Spirit) (1945), Les grandes espérances (Great Expectations) (1946) ou encore, Oliver Twist (1948), une autre adaptation de Dickens, lui ouvrent les portes de Hollywood. Il connaît la consécration internationale en 1957, avec Le pont de la rivière Kwaï (The Bridge on the River Kwaï).

     

    Particularités

     

                David Lean fut l’époux d’Ann Todd, l’héroïne du Procès Paradine (The Paradine Case) d’Alfred Hitchcock. Il la dirigea dans Les amants passionnés (The Passionate Friends) et dans Le mur du son (The Sound Barrier). Notons que le cinéaste fut anobli par la Reine Elizabeth II, en reconnaissance de son talent.

     

     

    Oeuvres

    Filmographie

    - Réalisateur

    · 1942 : Ceux qui servent en mer (In Which We Serve) coréalisé par Noel Coward

    · 1944 : Heureux mortels (This Happy Breed)

    · 1945 : L'Esprit s'amuse (Blithe Spirit)

    · 1945 : Brève Rencontre (Brief Encounter)

    · 1946 : Les Grandes Espérances (Great Expectations)

    · 1948 : Oliver Twist

    · 1949 : Les Amants passionnés (The Passionate Friends)

    · 1950 : Madeleine

    · 1952 : Le Mur du son (The Sound Barrier)

    · 1954 : Chaussure à son pied (Hobson's Choice)

    · 1955 : Vacances à Venise (Summertime)

    · 1957 : Le Pont de la rivière Kwaï (The Bridge on the River Kwai)

    · 1962 : Lawrence d'Arabie (Lawrence of Arabia)

    · 1965 : Le Docteur Jivago (Doctor Zhivago)

    · 1970 : La Fille de Ryan (Ryan's Daughter)

    · 1984 : La Route des Indes (A Passage to India)

    - Producteur

    · 1952 : Le Mur du son (The Sound Barrier)

    · 1954 : Chaussure à son pied (Hobson's Choice)

    · 1962 : Lawrence d'Arabie Lawrence of Arabia)

    · 1965 : Docteur Jivago (Doctor Zhivago)

    - Monteur

    · 1935 : Escape Me Never de Paul Czinner

    · 1935 : Mannequin de Paris (It Happened in Paris) de Robert Wyler et Carol Reed

    · 1935 : Turn of the Tide de Norman Walker

    · 1936 : Ball at Savoy de Victor Hanbury

    · 1936 : As You Like It de Paul Czinner

    · 1937 : Dreaming Lips de Paul Czinner

    · 1937 : The Last Adventurers de Roy Kellino

    · 1938 : Pygmalion de Anthony Asquith

    · 1939 : Spies In the Tir de David MacDonald

    · 1940 : Spy for a Day de Mario Zampi

    · 1941 : La Commandante Barbara (Major Barbara) de Gabriel Pascal

    · 1941 : 49e Parallèle de Michael Powell

    · 1942 : Un de nos avions n'est pas rentré de Michael Powell

    Distinctions

    · Commandeur de l'Ordre de l'Empire Britannique (CBE)

    · Chevalier, 1984

    Documentation

     

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.