• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Corps


    © Igor Beres (oziris@wolf.hr)
    Source : stock.xchng
    Photo reproduite avec l'autorisation de l'auteur

    Définition

    Adopter une définition du corps c'est choisir une vision du monde. Nous avons deux corps en un seul: le corps machine au service de la volonté, le corps signe, expression des sentiments et des pensées. Mettre chacun à sa place, le premier devant être subordonné au second, et faire en sorte que la conception que l'on a du monde, du macrocosme, s'accorde avec le microcosme qui résulte de l'union d'un corps et d'une âme en nous. Il n'y a pas de place pour le corps signe dans un monde qui n'est que machine, dont la beauté n'est pas le signe d'une réalité supérieure. «Le corps est le signe de l'âme, l'âme est le sens du corps.» (L. Klages) Pour les romantiques allemands, dont Klages est l'héritier la nature est le corps du monde, qui a aussi une âme d'où lui vient son sens. On retrouve un rapport semblable entre le microcosme et le macrocosme chez Platon et les Stoïciens.

    Enjeux

    Au début du XXIe siècle, le corps, machine ou signe, semble n'avoir qu'une aspiration: dépasser ses limites, par le sport et les acrobaties extrêmes dans un cas, dans l'autre par une chirurgie plastique souvent poussée jusqu'au remodelage total. Au même moment, les technologies convergentes, les NBIC (nano-bio-info-calcul) envahissent le corps le privant ainsi de l'autonomie dont il jouit aussi bien en tant que signe qu'en tant qu'instrument.

    ***



    «Des temps anciens jusqu'à l'ère moderne en Occident, les femmes ont souvent dû souffrir pour être belle. En effet, même si le corps masculin n'a pas été exempt de toute pratique visant à en modifier l'apparence, c'est surtout le corps féminin qui a fait l'objet des plus spectaculaires re-formations et des pratiques esthétiques les plus douloureuses ou dommageables pour la santé.

    (...)

    Mais aucune époque de l'histoire du monde occidental n'a été aussi exigeante à l'égard de la plastique du corps féminin que celle que nous vivons actuellement. En effet, bien qu'elle ait été au cours des siècles passés rehaussée par de nombreux artifices, la beauté était jusqu'à tout récemment considérée comme un don de la Nature. On naissait belle ou laide. Et les pratiques esthétiques auxquelles on avait recours visaient essentiellement à dissimuler certaines imperfections physiques. La tête, parce qu'elle était la partie la plus visible du corps féminin, était d'ailleurs la partie du corps suscitant le plus de soins de beauté .

    Force est de reconnaître que les choses ont bien changé depuis, puisque de nos jours, les pratiques esthétiques en vogue concernent le corps entier et visent bien davantage à corriger les erreurs de la Nature plutôt qu'à les dissimuler. Et, si la beauté est encore aujourd'hui perçue comme un cadeau du ciel, elle nous est aussi présentée comme une qualité susceptible de s'acquérir moyennant beaucoup d'efforts ou d'argent.

    En fait, c'est au cours des années 1920 que s'est effectuée la transition entre ces deux conceptions de la beauté, donnant naissance au culte du corps. Désormais, un beau visage ne suffit plus, il faut aussi posséder un corps qui correspond au nouvel idéal corporel caractérisé par la minceur, le hâle et la jeunesse.»

    Suzanne Marchand, Le culte du corps : une invention récente (conférence, Le corps sous influences - 1998 - Association pour la santé publique du Québec)

    Essentiel

    La caractéristique fondamentale du corps humain est de pouvoir se transformer dans le corps de n'importe quel animal: c'est la métamorphose dont parle Michel Serres (voir Variations sur le corps). Pour lui, l'homme a un corps virtuel alors que l'animal n'a qu'un corps réel.

    Le corps humain est blanc, il peut prendre toutes les couleurs: c'est le corps transfiguré. Dans le corps il y a plus que le corps, sans être dualiste: le marin fait corps avec son navire. Le corps se prolonge dans les objets: le marteau est le prolongement de l'avant-bras et du poing.

    À un certain moment, le corps meurt. Et toute la philosophie consiste à se préparer avec sérénité à cette heure mortelle.

    Documentation

    David Le Breton, Imaginaires de la fin du corps.

    Daniel Cérézuelle, La technique et la chair par Daniel Cérézuelle

    Anatomy of the Human Body, par Henry Gray (Twentieth Edition
    Thoroughly Revised and Re-Edited by Warren H. Lewis; Illustrated with 1247 Engravings; Philadelphia, Lea & Febiger, 1918; New York, Bartleby.com, 2000


    Mon corps, adversaire ou partenaire? Dossier de Psychologies Magazine (novembre 2000). Articles:
    Témoignages: enfin bien dans leur peau!, par Anne-Laure Gannac et Danièle Luc;
    Au temps des rides;
    Gisèle Harrus-Révidi, psychanalyste: «Il faut renouer avec notre sensorialité» [entretien];
    Notre corps, c'est nous, par Flavia Accorsi;
    Ma mère, mon miroir, par Claude Halmos;
    Sexualité: le corps de l'aimé (e), par Isabelle Yhuel;
    6 pistes pour se réconcilier avec son corps, par Marie-Laure Durand-Uberti
    Hector’s Body: Mutilation Of The Dead In Ancient Greece And Vietnam, par Lawrence A. Tritle, Loyola Marymount University (The Ancient History Bulletin, 11.4 (1997), p. 123-136)

    Yoshiko Takahashi, Noriko Osumi et Nipam H. Patel, Body patterning, Proceedings of the National Academy of. Sciences of the United States of America, vol. 98, no 22, 23 octobre 2001, p. 12338-12339: "Early patterning of the body during animal development is a fundamental process to subsequent events including cell differentiation, tissue and organ formation, and correct function of the adult body. We focused on two major topics: body segmentation and brain patterning, both of which are essential for conferring a functional complexity to the body, repetition of skeletal elements and complex neural network, respectively."

    Documents sonores:

    Le culte du corps dans la société contemporaine. Conférence de Georges Vigarello (L'Université de tous les savoirs, 5 décembre 2000): "Le corps a pris une place nouvelle dans la société d'aujourd'hui. Non, bien sûr, qu'il soit «découvert» ou «redécouvert»:les soins de santé, d'apparence ou de beauté ont depuis longtemps, sinon depuis toujours, existé.Le corps en revanche est devenu plus important dans nos repères quotidiens, nos pratiques, nos représentations, souligné par l'investissement qu'une société plus individualiste et consommatoire autorise sur la personne et sa dimension physique, rendu plus présent par l'attention nouvelle que cette même société accorde au plaisir. Il est d'ailleurs, comme jamais, l'objet d'explorations en tous sens, espace physique «illimité» qui semble avoir pris le relais d'autres illimités aujourd'hui plus discrets: ceux que projetaient il n'y a pas si longtemps encore l'univers religieux ou même l'univers politique.La vieille expérience de la transcendance semble s'être rabattue sur l'expérience de la sensation, cet espace intime totalement retravaillé, indéfiniment réinterrogé dont la présence a grandi avec l'affaissement des«au-delà» et des futurs idéalisés." Vous pouvez faire l'écoute de cette conférence en Real Audio (Telerama.fr)

    Le culte du corps. Vous pouvez écouter à l'aide de Windows Media Player ce documentaire radiophonique de Jean-Pierre Denis ("Des idées plein la tête", Radio-Canada, 31 mars 2002)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-03-25
    Loading
    Informations
    Linguistique
    Allemand
    Körper
    Anglais
    Body
    Espagnol
    Cuerpo
    Documents Associés
    Rabindranath Tagore
    Amour, corps
    Johann Winckelmann
    Éducation physique, callipédie, corps, beauté corporelle
    Raymond Thanin
    Emmanuel Kant, éducation physique, pédagogie, sport
    Johann Winckelmann
    Beauté, corps humain, Grèce antique, éducation physique, Jeux olympiques, vêtement, habillement
    Raccourcis
    Variations sur le corps, de Michel Serres (entrevue radiophonique)
    La grande illusion: exposition virtuelle conçue par le Musée d'histoire naturelle de Neuchâtel (Suisse). Sur le site Musées et millénaire. Quelques illusions sur la vie et sur le corps
    Dossier sur le corps (Strasbourg Webmag)
    The Visible Human Project; version française du navigateur anatomique
    Corps humain virtuel (Service Vie Santé); nécessite Shockwave 7.0 (logiciel gratuit)
    Exposition "Le corps humain" (Université libre de Bruxelles, Belg.)
    Body Art: Marks of Identity: exposition virtuelle du American Museum of Natural History
    Sagesse du corps (colloque, Collège dominicain de philosophie et de théologie, Ottawa, Can., 6-7 octobre 2000; les actes doivent paraître sur le site)
    Le langage du corps, le langage non-verbal: The Nonverbal Dictionary of Gestures, Signs & Body Language Cues

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.