Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Connaissance

    Définition

    La connaissance est la floraison des choses en nous
    «Oculos habent et non audiunt disaient les psaumes de notre enfance. Ils ont des yeux et ils ne voient pas. Le psalmiste disait aussi: ils ont des oreilles et ils n'entendent pas. Il aurait pu ajouter: ils ont un nez et ils ne sentent pas, ils sont des mains et ils ne touchent pas...et ne sont pas touchés.

    On dit que c'est l'arbre de la connaissance qui a chassé Adam et Ève du Paradis terrestre. Nous pouvons dire nous que la connaissance de l'arbre nous a redonné le paradis. Nous sommes loin des choses à notre naissance. Notre moi est si grand qu'il leur fait ombrage. Et notre sensibilité est ainsi faite qu'elle a besoin de prendre appui sur ces choses abstraites que sont les concepts et les mots pour accéder à ce qui lui est directement offert. Elle a besoin de la connaissance médiate pour que s'accomplisse en elle la connaissance immédiate. La fleur que nous nommons, et que nous étudions pour pouvoir la nommer, connaît en nous une seconde floraison. On définit toujours la connaissance par anologie avec une activité dont chacun a l'expérience. N'en déplaise à Descartes la connaissance n'est pas la dissection mais la floraison des choses en nous.»

    JACQUES DUFRESNE, dossier Fleurs sauvages de L'Encyclopédie

    Enjeux

    « Au point où commence notre ignorance et au-delà duquel nous ne voyons plus, nous plaçons un mot: par exemple le mot "moi", le mot "faire", le mot "souffrir" — ce sont peut-être les lignes d'horizon de notre connaissance, ce ne sont pas des "vérités." »

    FRIEDRICH NIETZSCHE, La volonté de puissance, traduction de Geneviève Bianquis, Gallimard, 1995, p. 46.

    Essentiel

    « Entre toutes les passions de l’esprit humain, l’une des plus violentes, c’est le désir de savoir ; et cette curiosité fait qu’il épuise ses forces pour trouver ou quelque secret inouï dans l’ordre de la nature, ou quelque adresse inconnue dans les ouvrages de l’art, ou quelque raffinement inusité dans la conduite des affaires. Mais, parmi ces vastes désirs d'enrichir notre entendement par des connaissances nouvelles, la même chose nous arrive qu’à ceux qui, jetant bien loin leurs regards, ne remarquent pas les objets qui les environnent : je veux dire que notre esprit, s’étendant par de grands efforts sur des choses fort éloignées, et parcourant, pour ainsi dire, le ciel et la terre, passe cependant si légèrement sur ce qui se présente à lui de plus près, que nous consumons toute notre vie toujours ignorants de ce qui nous touche ; et non seulement de ce qui nous touche, mais encore de ce que nous sommes. »

    BOSSUET, Exorde du Sermon sur la mort, Carême de 1662.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Informations
    Linguistique
    Difficultés
    La connaissance n'est pas la même chose que la science ou que la raison. Elle comporte donc une part d'inconnu.
    Antonymes
    Ignorance
    Allemand
    Wissen
    Anglais
    knowledge
    Espagnol
    Conocimiento
    Documents Associés
    François Villon
    Connaissance de soi-même
    Jacques Campagne-Ibarcq, Marc Foglia
    connaissance, usage, finalité
    Marie Noël
    Amour, connaissance de l'autre
    Pierre Bertrand
    apprendre, apprentissage, vécu, fidélité, connaissance pratique, technique, liberté, mort, inconnu


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C