• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Tocqueville Alexis de

    Michel Houellebecq sur Tocqueville et la démocratie

    Auteur de De la démocratie en Amérique, l'ouvrage le plus important jamais publié sur les institutions politiques des États-Unis d'Amérique.

    Les quelques témoignages que nous possédons des lectures philosophiques de Tocqueville nous le montrent attiré surtout par les spéculations philosophiques appliquées à la politique: dès 1835, il prend des notes sur Platon, Plutarque, Machiavel et s’en entretient par correspondance avec le philosophe Royer-Collard. Mais la spéculation pure, et tout spécialement les théories, métaphysiques ou autres, qui ne se soucient pas de leur effet sur les hommes et sur les sociétés, non seulement ne l’intéressent guère, mais entraînent carrément sa désapprobation.

    Voir également cette biographie sommaire (André Lacroix, Encéphi)

    Biographie

    Tocqueville est un auteur beaucoup cité, ou pour le moins invoqué, de nos jours, mais l’on éprouve souvent quelque embarras à le classer: philosophe, moraliste, penseur politique, (proto)sociologue? Il n’entre bien dans aucune de ces catégories, et pourtant relève un peu de toutes. Cette indistinction est certes liée à l’époque à laquelle il appartient: cette première moitié du XIXe siècle, où les «sciences humaines» sont encore en gestation, et où philosophie, sociologie et politologie ne sont pas encore des «spécialités» séparées. Mais c’est aussi le mouvement singulier de la réflexion de Tocqueville qui le pousse sans cesse à penser la politique par rapport à la morale, et la philosophie par rapport à l’une et à l’autre. Et peut-être est-ce là aussi une nécessité de l’ordre démocratique qui n’a rien perdu de sa force et qui, pour cela même, nous attache à la pensée et à la parole tocquevilliennes.

    Les quelques témoignages que nous possédons des lectures philosophiques de Tocqueville nous le montrent attiré surtout par les spéculations philosophiques appliquées à la politique: dès 1835, il prend des notes sur Platon, Plutarque, Machiavel et s’en entretient par correspondance avec le philosophe Royer-Collard. Mais la spéculation pure, et tout spécialement les théories, métaphysiques ou autres, qui ne se soucient pas de leur effet sur les hommes et sur les sociétés, non seulement ne l’intéressent guère, mais entraînent carrément sa désapprobation. C’est ce qui ressort nettement de la correspondance qu’il échange avec Gobineau, l’auteur de l’Essai sur l’inégalité des races. Dès leurs premiers rapports, en 1843, Tocqueville confie à Gobineau:
    «J’étais naturellement porté par les habitudes de mon esprit à ne m’attacher en matière de morale qu’aux choses nouvelles qui pouvaient avoir un effet direct sur les actions des hommes. Mais il ne m’est pas permis de négliger les nouveautés morales qui même n’auraient pas cette tendance [...], que je me permettrai d’appeler des rêveries improductives, si je ne travaillais pas pour une académie.»


    Quelques notes biographiques
    1805
    Naissance à Paris d’Alexis de Tocqueville, issu d’une famille de très ancienne noblesse normande.
    1826
    Licencié en droit à Paris.
    1833
    Publication, en collaboration avec son ami Gustave de Beaumont, du rapport sur le système pénitentiaire américain sous le titre : Du système pénitentiaire aux États-Unis et de son application en France.
    1835
    Publication du premier volume de De la démocratie en Amérique.
    1838
    Élu membre de l’Académie des Sciences morales et politiques.
    1840
    Publication du deuxième volume de De la démocratie en Amérique.
    1841
    Élu à l’Académie française.
    1849
    Élu à l’Assemblée législative en mai. Ministre des Affaires étrangères du prince Louis-Napoléon (président de la République depuis décembre 1848) de juin à octobre.
    1856
    Publication de L’Ancien Régime et la Révolution, son second ouvrage majeur après De la Démocratie en Amérique.
    1859
    Décès à Cannes

    Oeuvres


    De la démocratie en Amérique (1835-40). Édition originale
    Source: Library of Congress, Rare Books and Special Collections Division


    Bibliographie des oeuvres de Tocqueville (Keslassy)
    Alexis de Tocqueville. A Comprehensive Bibliography (réalisée par Christine Alice Corcos, Center of Civil Law Studies, Louisiana State University Law Center, É.-U.)

    * * *


    «En 1831, le gouvernement de Louis-Philippe confia au jeune Alexis de Tocqueville la mission d’étudier le système pénitentiaire des Etats-Unis. Cette mission lui facilita les moyens de voyager partout dans ces vastes pays et lui ouvrit surtout l’accès dans les milieux sociaux les plus divers. De Tocqueville put surtout y voir et y étudier une démocratie qui lui semblait réaliser une vraie égalité en même temps qu’une vraie liberté. De sa mission, il rapporta les éléments de son ouvrage sur « le système pénitentiaire aux États-Unis et de son application en France » (1834, 2 forts volumes) et les ébauches d’une étude encore importante sur « la démocratie en Amérique ». Quand les deux premiers volumes de cette étude parurent, en 1835, ils eurent le plus grand succès, et leur auteur fut salué comme un nouveau Montesquieu […]. » (G. Allemang, compte rendu de Tocqueville und die Demokratie, par Helmut Göring, paru dans: Revue des questions historiques, vol. 110 (année 57, 3e série, tome 14), livraison du 1er avril 1929, p. 498-499 (publication libre de droits - domaine public))

    De la démocratie en Amérique I (1835). On peut télécharger, sous la forme de deux fichiers distincts, une version du texte en format Word 2001 (partie 1; partie 2) ou en format PDF - Acrobat Reader (partie 1; partie 2) (Les classiques des sciences sociales, Jean-Marie Tremblay)
    De la démocratie en Amérique II (1840). On peut télécharger, sous la forme de deux fichiers distincts, une version du texte en format Word 2001 (partie 1; partie 2) ou en format PDF - Acrobat Reader (partie 1; partie 2) (Les classiques des sciences sociales, Jean-Marie Tremblay)
    De la démocratie en Amérique (1835-1840) (traduction en langue anglaise; accompagnée d'un commentaires et d'informations complémentaires;The University of Virginia, American Studies Program)

    L'Ancien régime et la Révolution (1856). On peut en télécharger une version en format Word 2001 ou en format PDF (Acrobat Reader) (Les classiques des sciences sociales, Jean-Marie Tremblay)
    L'Ancien Régime et la Révolution; publ. par Madame de Tocqueville. Paris, Michel Lévy frères, 1866 (Oeuvres complètes d'Alexis de Tocqueville, 4) (Gallica, BNF, mode image)

    Rapport sur l'Algérie (1847). Extraits du premier rapport de 1847 des travaux parlementaires de Tocqueville sur l'Algérie. On peut en télécharger une version en format Word 2001 ou en format PDF (Acrobat Reader) (Les classiques des sciences sociales, Jean-Marie Tremblay)

    Travail sur l'Algérie (1841). On peut en télécharger une version en format Word 2001 ou en format PDF (Acrobat Reader) (Les classiques des sciences sociales, Jean-Marie Tremblay)

    Deuxième lettre sur l'Algérie (1837). On peut en télécharger une version en format Word 2001 ou en format PDF (Acrobat Reader) (Les classiques des sciences sociales, Jean-Marie Tremblay)

    Rapport fait au nom de la Commission chargée d'examiner la proposition de M. de Tracy, relative aux esclaves des colonies, Paris, A. Henry, 1839 (Gallica, BNF, mode image)
    Mémoire sur le paupérisme; publié sur un rapport de Alfred Neymarck, Paris, Impr. nationale, 1915 (Gallica, BNF, mode image)

    Documentation

    Écrits sur Tocqueville (Keslassy)

    Aron, Raymond. Auguste Comte et Alexis de Tocqueville, juges de l'Angleterre. Oxford, Clarendon Press, 1965.

    Aron, Raymond. Les étapes de la pensée sociologique: Montesquieu, Comte, Marx, Tocqueville, Durkheim, Pareto, Weber. [Paris], Gallimard, 1967. Réédition: Gallimard, 1983.

    Marc Chevrier, Alexis de Tocqueville au Bas-Canada (1831)

    Marc Chevrier, Une grande oubliée: la société civile. Essai de définition avec Tocqueville (L'Agora, vol. 6, no 4, juillet-août 1999)

    Éric Keslassy, Alexis de Tocqueville. De la démocratie et du libéralisme. Discussion autour de cet ouvrage: Tocqueville, le libéralisme et le paupérisme (Catallaxia)

    Gross, Irena Grudzinska. The Scar of Revolution: Custine, Tocqueville, and the Romantic ImaginationBerkeley, University of California Press, 1991 (texte intégral accessible en ligne)

    «Alexis de Tocqueville», dans François-Auguste Mignet, Nouveaux éloges historiques: de Savigny, Alexis de Tocqueville, Victor Cousin, Lord Brougham, Charles Dunoyer, Victor de Broglie, Amédée Thierry. Paris, Didier, 1877 (Gallica, BNF, mode image)
    Notice historique sur la vie et les travaux de M. Alexis de Tocqueville, par M. Mignet. Prononcée le 14 juillet 1866 devant l'Académie des sciences morales et politiques (format PDF) - site de l'ASMP

    «Tocqueville», dans Émile Faguet, Politiques et moralistes du dix-neuvième siècle. Troisième série. Stendhal, Tocqueville, Proudhon, Sainte-Beuve, H. Taine, E. Renan. Paris, Société française d'impr. et de libr., 1900 (Gallica, BNF, mode image)

    Jerrold Roedsch, With Alexis de Tocqueville In Green Bay, Voyageur: Historical Review of Brown County and Northeast Wisconsin, été 1986

    Guy Rocher, «Le droit et les juristes dans une "société libre et démocratique", selon Alexis de Tocqueville», Thémis, vol. 28, nos 2-3, 1994

    Note sur une traduction récente en langue anglaise de De la démocratie en Amérique (University of Chicago Press)

    Vincent Menuet, L'Ancien régime et la Révolution: fiche de lecture (BIBELEC, 1997)

    Alexis de Tocqueville. Extrait de: Madeleine Gravitz, Méthodes des sciences sociales, Dalloz, 1996

    Alexis de Tocqueville. Extrait de: Le changement social. Synthèse réalisée par J. Silvano et B. Conte, janvier 1996

    Michael Kammen, Alexis de Tocqueville revisited, Library of Congress Information Bulletin, décembre 1997

    C. Richard Wells, Alexis de Tocqueville and Oprah - Or, the Matter of Opinion, The Dallas/Fort Worth Heritage, mars 1998)

    Roger Kimball, Tocqueville Today, The New Criterion, vol. 19, no 3, novembre 2000

    Alexis de Tocqueville and the Future of Democracy (débat organisé le 20 janvier 2000 par Journal of Democracy à la George Washington University; y ont notamment pris part Francis Fukuyama et Seymour Martin Lipset)

    Pierre Campion, Cinq études brèves sur des passages de Tocqueville.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-03-07
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    France
    Naissance
    29 / 07 / 1805, Verneuil, France
    Déces
    16 / 04 / 1859
    Documents Associés
    Alexis de Tocqueville
    Lise Queffélec-Dumasy
    Philosophie, morale et politique
    Raccourcis
    2005, année du bicentenaire de la naissance de Tocqueville
    "Tocqueville entre l'Europ et les États-Unis". Programme du colloque de Cerisy, 26-31 mai 2005

    Site Tocqueville d'Éric Keslassy
    Pour un autre Tocqueville (Keslassy)
    La tension entre liberté et égalité chez Tocqueville
    Tocqueville et la religion
    Biographie
    Notice de l'Encyclopédie Hachette (Yahoo ! France)
    Historiographie du XIXe siècle: Alexis de Tocqueville (Encyclopédie de l'histoire, Université de Louvain)
    Autre biographie (The Catholic Encyclopedia, auteur: Georges Goyau)
    The Alexis de Tocqueville Tour
    Le voyage de Tocqueville en Amérique (carte interactive)
    Tocqueville en Amérique
    The Alexis de Tocqueville Institution
    Alexis de Tocqueville Society
    Centro Studi Alexis de Tocqueville (Palerme, Italie)

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.