Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Abstraction

    Définition

    Dans sa Logique (1800), Kant définissait l'abstraction comme la séparation de tout ce en quoi les représentations données se distinguent. L'abstraction est donc l'action de l'esprit consistant à mettre à part un élément d'une représentation donnée, en portant spécialement l'attention sur lui et en négligeant tous les autres.

    L'idée d'abstraction et la théorie qui l'accompagne remonte en droite ligne à Aristote. De l'observation des objets concrets, l'intelligence, nous dit Aristote, tire des concepts ou idées générales: table, meuble, etc. Le procédé par lequel on passe ainsi du particulier au général, de la diversité à l'unité, Aristote l'appelle abstraction, mot provenant du latin abstrahere qui veut dire tirer de. Dans le concept de table, tout ce qui subsiste des tables concrètes, c'est une forme commune à chacune d'elles. La couleur et toutes les autres qualités sensibles ont disparu. Vue sous cet angle, l'abstraction est une réduction. Quand j'abstrais, je réduis le réel à l'une de ses dimensions.

    Aristote distingue trois niveaux d'abstration. Un concept comme celui de table est situé au premier niveau. La quantité, objet des mathématiques, est situé au second niveau. L'être, objet de la métaphysique, constitue le troisième niveau.

    Enjeux

    Comme dit Kierkegaard, «la réalité ne se laisse pas exprimer dans le langage de l'abstraction. L'abstraction ne peut se rendre maîtresse de la réalité qu'en l'abolissant, mais l'abolir signifie justement la transformer en possibilité».

    Essentiel

    Dans l'acte d'abstraction, on fait abstraction des élément qu'on néglige. «Faire abstraction de» en vient ainsi à désigner le contraire de ce qu'on appelle «abstraire» ou «considérer par abstraction» (André Lalande, Vocabulaire technique et critique de la philosophie, Paris, PUF, 1968, p. 8).

    Documentation

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Informations
    Références
    Linguistique
    Difficultés
    Ne pas confondre faire abstraction et abstraire. Le premier signifie ne pas faire entrer en ligne de compte dans un calcul ou un raisonnement. Le second signifie isoler par la pensée pour considérer à part.
    Source: Dictionnaire des difficultés du langage d'aujourd'hui, Larousse-Bordas, 1998, p. 5.
    Antonymes
    Application
    Allemand
    Abstraktion
    Anglais
    Abstraction
    Espagnol
    Abstraccion
    Documents Associés
    Jacques Dufresne
    Levier, ordinateur
    Gilbert Romeyer-Dherbey
    Vie quotidienne, chiffres, Méditations cartésiennes, cire
    Jacques Ellul
    Réalité, réel, non-réel, technique
    Raccourcis

    Référence



    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C