Les origines de la profession d'infirmière

Jacques Dufresne
Florence Nightingale était profondément religieuse, comme toutes les infirmières qui l'avaient précédée. Si la médecine a ses origines dans le génie grec, il ne fait aucun doute que la profession d'infirmière s'enracine dans la chrétienté.

    L'histoire de cette profession est celle du lent passage d'une charité, où les soins et les services les plus humbles prenaient beaucoup de place, à ce qu'on pourrait appeler une charité compétente
    et de plus en plus axée sur les soins aux malades, plutôt que sur les tâches ménagères.

    Au XVIIe siècle, saint Vincent de Paul se fit l'apôtre de l'assistance éclairée. C'est lui qui confia à sainte Louise de Marillac la création du premier programme d'éducation systématique en soins infirmiers.

À lire également du même auteur

L'évolution de l'évolution
L'évolution, de Lamarck à Darwin. Ce document fait partie d'un ensemble.

Vision du monde
Une pensée de Platon résume à la fois la vision du monde de Simone Weil et sa c

Second regard sur Radio Ville-Marie
L’article qui suit a paru en 2019. Bien que certaines émissions aient disparu depuis, i

La vie naît de la vie
De Paul Hawken à Emerson, à Goethe, à Senghor, à la révolution de

Sur la route du cosmos
Voyage dans l'histoire des coceptions du monde.




Articles récents