Les origines de la profession d'infirmière

Jacques Dufresne
Florence Nightingale était profondément religieuse, comme toutes les infirmières qui l'avaient précédée. Si la médecine a ses origines dans le génie grec, il ne fait aucun doute que la profession d'infirmière s'enracine dans la chrétienté.

    L'histoire de cette profession est celle du lent passage d'une charité, où les soins et les services les plus humbles prenaient beaucoup de place, à ce qu'on pourrait appeler une charité compétente
    et de plus en plus axée sur les soins aux malades, plutôt que sur les tâches ménagères.

    Au XVIIe siècle, saint Vincent de Paul se fit l'apôtre de l'assistance éclairée. C'est lui qui confia à sainte Louise de Marillac la création du premier programme d'éducation systématique en soins infirmiers.

À lire également du même auteur

Les talismans intérieurs Vol 1
J’appelle talismans intérieurs ces souvenirs nourriciers qui ressurgissent en nous au m

Les consolations de Noël
Les hommes ont chanté et dansé  en des temps généralement plus durs

Des reliques et des objets jetables
La relique est par excellence l’objet durable, si bien qu’elle pourrait servir de mod&eg

La fin de la Chrétienté, un livre de Chantal Delsol
Interrogations, tensions, contradictions, puits de lumière dans la pensée d’une

Jean Rochon ou l’efficience d’aujourd’hui alliée à la sociabilité d’hier
Jean Rochon nous a quittés le 16 octobre 2021. Il avait été ministre de la sant

L'homme intégral
Celui qui intègre son passé à son présent. Souviens-toi de ce que tu as

Les ailes du texte: un regard kikuyu sur le style
Dans La ferme africaine, Karen Blixen raconte la fascination qu'exerçait le coucou de son




En marge de la Conférence de Glasgow