Nouveaux barbares de l'information en ligne

Marc Laime
«Déjà, l'avènement d'Internet a conduit certains à pronostiquer la fin des journalistes. Et de nouveaux arrivants investissent l'information en ligne, se préoccupant plus de juxtaposer des services automatisés que de produire des «contenus» autour d'un projet éditorial. En position dominante sur le marché publicitaire, ils accélèrent la dérive marchande de l'information. Au risque de l'appauvrissement de son écriture comme de ses capacités d'analyse.»

Autres articles associés à ce dossier

Il paraît que le journalisme s'enseigne...

Pol Vandromme

Avant-propos de Journal de lecture, Lausanne, L'Àge d'homme, 1991




Nos suggestions