Science et empirisme

Jacques Dufresne
La science se définit toujours par rapport à l'empirisme dont elle émerge. Le stade précédant l'empirisme est l'instinct. Les perdrix mangent des aiguilles de pin pour se débarrasser de leurs parasites intestinaux. Voilà l'instinct!

    Dès le XVIe siècle, les marins hollandais prirent l'habitude de s'arrêter aux îles Canaries pour faire provision d'oranges et de citrons. Ils avaient découvert que ces fruits les protégeaient contre le scorbut. C'est un bel exemple d'empirisme.

    En 1933, Tadeusz Reischtein fait la synthèse de la vitamine C. On avait déjà découvert que le scorbut était dû à une carence de cette vitamine; on savait aussi que cette dernière existait en abondance dans les oranges et les citrons. Voilà le niveau de la science.

Autres articles associés à ce dossier

À lire également du même auteur

Les talismans intérieurs Vol 1
J’appelle talismans intérieurs ces souvenirs nourriciers qui ressurgissent en nous au m

Les consolations de Noël
Les hommes ont chanté et dansé  en des temps généralement plus durs

Des reliques et des objets jetables
La relique est par excellence l’objet durable, si bien qu’elle pourrait servir de mod&eg

La fin de la Chrétienté, un livre de Chantal Delsol
Interrogations, tensions, contradictions, puits de lumière dans la pensée d’une

Jean Rochon ou l’efficience d’aujourd’hui alliée à la sociabilité d’hier
Jean Rochon nous a quittés le 16 octobre 2021. Il avait été ministre de la sant

L'homme intégral
Celui qui intègre son passé à son présent. Souviens-toi de ce que tu as

Les ailes du texte: un regard kikuyu sur le style
Dans La ferme africaine, Karen Blixen raconte la fascination qu'exerçait le coucou de son




En marge de la Conférence de Glasgow