La mort de Socrate

Platon
Voici l'aimable reproche qu'adresse Socrate à ceux qui sont venus dans sa prison pour le convaincre de s'évader avant qu'il ne soit trop tard.
    « Selon vous, je ne vaux donc pas les cygnes pour la divination; les cygnes qui, lorsqu'ils sentent qu'il leur faut mourir, au lieu de chanter comme auparavant, chantent à ce moment davantage et avec plus de force, dans leur joie de s'en aller auprès du Dieu dont justement ils sont les serviteurs. Or les hommes, à cause de la crainte qu'ils ont de la mort, calomnient les cygnes, prétendent qu'ils se lamentent sur leur mort et que leur chant suprême a le chagrin pour cause; sans réfléchir que nul oiseau ne chante quand il a faim ou soif ou qu'un autre mal le fait souffrir; pas même le rossignol, ni l'hirondelle, ni la huppe, eux dont le chant, dit-on, est justement une lamentation dont la cause est une douleur. Pour moi cependant, la chose est claire, ce n'est pas la douleur qui fait chanter, ni ces oiseaux, ni les cygnes. Mais ceux-ci, en leur qualité, je pense, d'oiseaux d'Apollon, ont le don de la divination et c'est la prescience des biens qu'ils trouveront chez Hadès qui, ce jour-là, les fait chanter et se réjouir plus qu'ils ne l'ont jamais fait dans le temps qui a précédé. Et moi aussi, je me considère comme partageant la servitude des cygnes et comme consacré au même Dieu; comme ne leur étant pas inférieur non plus pour le don de divination que nous devons à notre Maître; comme n'étant pas enfin plus attristé qu'eux de quitter la vie! »

    Autres articles associés à ce dossier

    À lire également du même auteur

    L'anneau de Gygès ou l'homme juste selon Platon
    Voici quelques-unes de plus belles pages jamais écrites sur  l'homme juste: celui qui ai

    Phèdre - 1re partie
    « Suivant une tradition, que nous n'avons pas à discuter, le Phèdre est l'oeuvre de la jeunesse d

    Lysis
    « L'objet de ce dialogue est l'Amitié, titre plein de promesses. Platon y refuse quelque chose san

    Limites de l'écrit
    Parmi les écrits de Platon dont l'authenticité n'est pas unanimement admise, il en est un, la Sept




    Articles récents

    •  

      Les mots ont une vie eux aussi

      Pierre Biron
      Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

    •  

      Lovelock James

      Jacques Dufresne
      James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

    •  

      Culture médicale: un ABC

      Jacques Dufresne
      La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

    •  

      Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

      Jacques Dufresne
      On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

    •  

      Pause ton écran

      Jacques Dufresne
      À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et de Cather

    •  

      Ottawa n'est pas Rome

      Marc Chevrier
      Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.

    •  

      L'inflation généralisée

      Jacques Dufresne
      L’inflation, un mal multiforme et universel ? Le premier sens que le CNRTL donne au mot est  médical : enflure, inflammation. L

    •  

      Pâques et les calendriers

      Jacques Dufresne
      Notre attention a besoin d’être tirée chaque jour vers le haut, et vers le zénith lors de grandes fêtes comme Pâ