Les atomes crochus

Jacques Dufresne
Avant d'avoir pour signification une harmonie affective, l''expression «avoir des atomes crochus» a d'abord une origine physique.
«Enfin, les corps que nous voyons durs et massifs, doivent leur cohésion à des atomes plus crochus, plus intimement liés et entrelacés en ramifications complexes. De ce genre sont, en première ligne, le diamant qui brave les coups, les blocs de pierre dure, le fer rigide, et l'airain qui crie aux gonds de nos portes.»

C'est aux philosophes atomistes grecs de l'Antiquité, parmi lesquels Démocrite (env. 460 av. J.-C. - env. 370 av. J.-C. ) et Épicure (env. 341 av. J.-C. - env. 270 av. J.-C.) dont la doctrine a été propagée dans l'Empire romain par Lucrèce (env. 98 av. J.-C. - env. 55 av. J.-C.) que l'on doit l'expression «avoir des atomes crochus.»

Autres articles associés à ce dossier

À lire également du même auteur

Dieu
Première version de cet article: 2003. Mise à jour des liens: septembre 2020

L'art de la greffe... sur un milieu vivant
Suite de l’article La culpabilité de l’Occident ou la recherche de la vie perdu

De la forme au chaos, de Pythagore à Kauffman
Pythagore était à la fois et dans l'ordre un mystique, un philosophe, un savant et

Vie
Première version: 2000. Dernière mise à jour 2022,. Quand nous abordons le th&

Univers
Première version 2003. Dernière mise à jour 2020. Bien des idées re&cced

Radio-Canada, une chapelle de la religion du progrès
Tout est bien qui est nouveau !  Un dogme à la SRC ! L’auto-critique exigera plus

Élisabeth II ou le conte de fées britannique
...« Quand à travers les légendes et les poèmes/ Nous connaîtrons




Articles récents