• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort


    Nécrographie postmoderne à Tapei et à Manille

    Paul-François Tremlett

    Paul-FrançoisTremlett, Department of the Study of Religions, School of Oriental and African Studies Taiwan, «Death-Scapes in Taipei and Manila: a Postmodern Necography» dans Comparative Perspective, Vol. 1, November 2007, pp. 23-36. ISSN 1752-7732

    © Taiwan Culture Research Programme, London School of Economics
    Résumé

    Le présent article analyse les changements géographiques de l'aménagement des centres urbains de Tapei en Taiwan et de Manille aux Philippines, plus particulièrement le déplacement des lieux d'inhumation aux lieu de crémation. Ce phénomène reflète les transformations des modèles de résidence, fraternité, mobilité et spatialité dans les deux villes. Dans cet essai, le terme «postmoderne» ne réfère pas au corpus théorique , mais aux transformations matérielles dans la structuration de l'économie et de la politique, marquée par la migration humaine des zones rurales aux espaces urbains et par la création de places et de lieux où les signes «traditionnels» de hiérarchie, mémoire et appartenance semblent avoir été abolis.

    Il appert que l'analyse des pratiques sociales qui entourent la mort met en évidence les valeurs culturelles les plus importantes par lesquelles les gens gèrent leur existence et donnent sens à leur existence (Huntingdon and Metcalf, 1979, p.25). Cependant, l'auteur veut démontrer que les approches anthropologiques conventionnelles des pratiques de la mort - qui s'intéressent davantage aux rites funéraires qu'aux sites d'aménagement funéraire - ont besoin d'une révision radicale afin de rendre compte de manière satisfaisante des diverses mutations spécifiées dans cet essai. Effectivement, la perspective privilégiée par les approches anthropologiques et sociologiques de la mort, du mourir et de l'aménagement funéraire a été jusqu'à présent le concept de «culture». Or, l'auteur tente de prouver que la création des rites funéraires contemporains en Taiwan et aux Philippines n'est pas fondée dans la culture locale, mais plutôt, d'une part, dans l'État moderne qui cherche de plus en plus à intervenir et à régler la vie quotidienne des citoyens et, d'autre part, dans le marché financier qui ouvre continuellement des aires nouvelles d'accumulation du capital.

    L'auteur est sensible à la hiérarchie des classes sociales et à la diversité de leurs pratiques funéraires. Ainsi, certains segments de la population conservent la pratique traditionnelle de l'enterrement.

    Cet essai ne reproduit pas simplement la création méta-narrative de la chute de cultures locales comme la résultante du processus de l'urbanisation et de la modernisation, mais révèle aussi que ce phénomène de déplacement des pratiques funéraires est sujet à contestation.

    (Traduit de l'anglais par Éric Volant)
    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:-1-11-30

    Documents associés

    • Les Énigmes
    • « Je serai donc demain la mort et le mystère,
 Moi qui suis aujourd'hui celui qui va...
    • Inscriptions funéraires
    • « Passants,.... À bientôt! » « Ci-gît, Alexandrine P. Elle fit le bonheur de ses trois époux » «...
    • Mémoires romains (Les)
    • Selon Bakhtine***, jusqu'à l'avènement des mémoires romains, les récits de vie et les éloges...
    • Le Rossignol et la Rose
    • Quand la lune brilla dans les cieux, le Rossignol vola jusqu'au Rosier et appliqua sa poitrine tout...