• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort


    Guernica (Picasso)

    Jean Clair

    Guernica, peint en 1937 par Picasso, «demeure son oeuvre célèbre. On a pu dire que c'était l'oeuvre capitale du siècle. Son sens paraît clair: le bombardement de la petite ville basque par la légion Condor, le premier massacre à grande échelle de population civile, et la protestation du grand artiste exilé à Paris....» (op. cit., p. 38-39)




    «J'y vois pour ma part, évidente autant qu'inattendue, une Nativité: la sainte Famille sous les bombes. Le lieu est une pauvre masure, une sorte d'étable où se sont réfugiés les humains et les animaux*. Une mère tient son enfant* dans les bras. Mais cet enfant dort, ou plutôt il est mort, la tête renversée, et aussi le gras pendant dans le vide, comme on l'a vu sur les toiles de Giovanni Bellini.

    [...]

    Mixte ainsi d'iconographie mithriaque, où retrouve le culte méditerranéen du taureau, et d'iconographie chrétienne serait cette oeuvre célèbre. Une Nativité et une Crucifixion mêlées, un sacrifice*, mais dont la victime* est morte avant d'accomplir sa mission: la Naissance mais celle d'un Enfant mort, comme dans la Pietà. Au premier plan gît un cadavre, les bras étendus en croix, une tête de mort, un crucifié, comme dans ces Nativités où le Christ apparaît à la fois come enfant et comme vicitime, le Golgotha au pied du berceau, conformément à l'iconographie la plus traditionnelle..Il n'y a plus ici ni espoir ni promesse de salut: la mort a triomphé.» (op. cit., p. 39 et 41)

    IMAGE

    Picasso, Guernica (1937)
    http://www.suu.edu/faculty/aton/3260images/picassoguernica.jpg

    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:-1-11-30

    Documents associés

    • Guernica
    • Visages bons au feu visages bons au froid Aux refus à la nuit aux injures aux coups Visages bons à...
    • Guernica (Picasso)
    • «J'y vois pour ma part, évidente autant qu'inattendue, une Nativité: la sainte Famille sous...
    • Le bleu du ciel (extrait)
    • Elle disparut avec le train. J'étais seul sur le quai. Dehors il pleuvait à verse. Je m'en allai...
    • Sur la guerre
    • Assommer l'envahisseur, bouter hors l'oppresseur et dans le même temps et du même geste pleurer...
    • La mort venait du ciel
    • Dans La mort venait du ciel, le vétéran Brian Bellemare rappelle les sacrifices* et l'héroïsme* de...
    • Les cloches de Paris
    • Ce sont de grandes soeurs qui veillent de leurs tours sur les ardoises grises de la ville. Aussi...
    • Paix
    • Semblable à un «point oméga», la paix n'est pas une réalité que l'on s'efforce de perpétuer; elle...
    • L'agonie de la paix
    • C'était une singulière matinée. On s'écartait, muet, de la radio qui avait jeté dans la chambre un...
    • Voyage au bout de la nuit
    • JE REFUSE LA GUERRE. Oh ! Vous êtes donc tout à fait lâche, Ferdinand! Vous êtes répugnant comme...
    • Strophes pour se souvenir
    • 1955. Vous n'avez réclamé la gloire ni les larmes Ni l'orgue ni la prière aux agonisants Onze...