Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Véronique officinale

Fleur sauvage du Québec. Probablement naturalisée de l'Eurasie.

Herbacée vivace; tige rampante duvetée; feuilles opposées, duvetée, à pointe obtuse; fleurs poussant au bout de ramifications secondaires, en petites grappes paniculées (3 à 5 cm), de couleur lilas pâle veiné de mauve; portant deux étamines à bout rose et quatre pétales soudés, de tailles différentes.
Fleurit dès le printemps et tout l'été dans les lieux ouvert (champs, pelouses).



On remarque surtout les petites grappes, seules à se dresser au niveau des herbes. La tige cours au ras du sol et produit des racines à chaque nouvel emplacement. Comme une longue chenille, elle avance en accroissant la tige tandis qu'elle abandonne progressivement les racines à l'autre extrémité.

Usage médical:

La médecine traditionelle utilise l'infusion de cette plante comme diuritique.

«Tonique, fortifiante, la véronique stimule les fonctions digestives, l'estomac, le foie, calme les migraines, joue le rôle d'antitoxigène. Expectorante, elle agit sur les bronches, calme la toux, facilite la respiration des asthmatiques.»
source: herbosanté.com (suite)

Articles