Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Valériane

On a classé la valériane dans une famille à part, les Valérianacées, dont elle est la plus connue des 9 genres découverts. Plus de 175 espèces on été identifiées. Originaire de l'Ancien monde, la valériane s'est échappée des jardins où on la cultivait comme plante décorative et s'est répandue dans les Andes et dans les zones tempérées d'Amérique du Nord.

On reconnaît la valériane à son odeur pénétrante agréable aux uns et rebutante aux autres. Elle provient d'une huile produite par les racines. C'est cette senteur qui excite les chats au point qu'on appelle la plante «herbe à chat». Dans le langage des fleurs, la valériane symbolise la force, la dissimulation et la rupture.1

Au Québec, on trouve trois espèces de valériane:

1. La valériane officinale (Valeriana officinalis, Linné), la plus répandue, à la tige rougeâtre et striée (60 à 150 cm), aux feuilles à nombreux folioles, aux nervures très prononcées, poussant par paires le long de la tige. Ses petites fleurs blancs-rose sont serrées en bouquets compacts au sommet de la tige, ce qui lui donne une silhouette caractéristique. Elle pousse en été dans les lieux ensoleillés, souvent à proximité de jardins.

La racine a des propriétés sédatives et antispasmodiques. C'est un tranquillisant qui peut apaiser l'insomnie, l'anxiété, la migraine et faciliter la digestion. De Hippocrate à nos jours, la médecine traditionnelle en fait grand usage pour les humains autant que pour les animaux.
Pendant la première guerre mondiale, on a utilisé la plante pour soigner les chocs nerveux.

2. La valériane des vases (Valeriana uliginosa, T. & G.), à la tige plus courte (20 à 80 cm), aux folioles moins nombreux (9 à 13 env.), à l'inflorescence moins touffue. Elle pousse en été dans les lieux humides, les tourbières et les cédrières. Au Québec, son territoire se limite au sud , à la vallée de la Matapédia et à la Gaspésie.

3. La valériane septentrionale (Valeriana septentrionalis, Rydb.) qui pousse à Anticosti et en Gaspésie. Ses feuilles sont divisées en 5 à 7 folioles entiers.

1. Crédit au Groupe Fleurbec (Plantes sauvages des villes des champs et en bordure des chemins 2, Fleurbec auteur et éditeur, Beauceville, 1983, p.82) pour les appelations et l'étymologie.

Essentiel

Dans le langage des fleurs, c'est la force et le courage.

...Promenades...
C'était au temps des égopodes, de l'herbe à dinde et autres fleurs à tête blanche. Nous allions bientôt apprendre que plusieurs de ces têtes sont des coupoles appelés ombelles. Au terme d'une longue promenade, nous devions découvrir la valériane, la sentir plutôt. Elle nous attendait sous une fenêtre de la maison à l'ombre d'une épinette qui, sous ses ailes couve des plants de muguet, des lychnis blancs, des vélars, des Julienne des dames.

Articles