Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Rythme

«Il y a rythme lorsqu’une structure évolue de manière périodique sur fond d’altération novatrice. L’intérêt actuel croissant pour le fait rythmique vient probablement de ce qu’il réunit en lui, paradoxalement, les traits propres aux structures rigides, qui l’apparente à un mécanisme, et les conditions de la variation, de la novation, de la création d’effets différenciés; qu’il se tient aussi à mi-chemin d’une approche objectivante qui vise à le quantifier et d’une phénoménologie, puisque le travail de l’altérité dans la répétition ne se mesure jamais mieux qu’à travers le filtre de la réceptivité « esthétique » d’un sujet (sensation, émotion, affect).»

Jean-Jacques Wunenburger, Les rythmes, Lectures et théories, Ouvrage collectif, Centre culturel international de Cerizy, Conversciences, L'Harmattan, Paris 1992.

Essentiel

Les deux plus célèbres définitions: « L'ordre dans le mouvement » Platon « La périodicité perçue ». Matila C. Ghyka.

Commentaire de Pierre Sauvanet sur ces deux définitions : « Qu'y a-t-il de commun entre elles? Est-il vraiment possible, voire souhaitable d'arriver à une définition de « le rythme ». Paul Valéry lui-même a échoué dans cette tâche et il fut le seul à avouer son échec ».1

Voici l'une des leçons que Valéry a tirée de son échec : « Il ne faut pas mêler et encore moins confondre période et rythme. Il n'est pas exact de dire rythme des flots, rythme du coeur -etc ». 2 Certes, tout rythme est d'essence périodique, mais la réciproque n'est pas vraie. Toute période n'est pas rythmique. Il faut, en effet, que l'être vivant composé soit de la partie ».3

Définition de Pierre Sauvanet 4

« Voici maintenant une définition du rythme qui s'applique à la fois à l'approche de tout ce qu'on comprend d'habitude sous le mot rythme, et à l'étude du rythme singulier dans un domaine précis. Voici donc, non pas une, mais deux définitions. Selon la définition générale, on conviendra d'appeler rythme "tout phénomène, perçu ou agi, auquel on peut attribuer au moins deux des qualités suivantes: structure, périodicité, mouvement." Et selon une définition restreinte : "Tout phénomène, perçu ou agi, auquel on peut attribuer chacune de ces trois qualités" ».

1- Pierre Sauvanet, Le rythme encore une définition, in Les rythmes, Lectures et théories, Ouvrage collectif, sous la direction de Jean-Jacques Wunenburger, Centre culturel international de Cerizy, Conversciences, L'Harmattan, Paris 1992.
2- Valéry, Cahiers, in Oeuvres, Pleiade, Tome 1, p.1282.
3-ibid., p. 1355.
4-Pierre Sauvanet, Le rythme encore une définition, in Les rythmes, Lectures et théories, Ouvrage collectif, sous la direction de Jean-Jacques Wunenburger, Centre culturel international de Cerizy, Conversciences, L'Harmattan, Paris 1992, p.238.

Articles