Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Rusticité

Le rustre selon Théophraste.

La rusticité aurait assez bien l'air d'une balourdise malséante, et le rustre est du genre à se rendre à l'Assemblée après avoir bu une grossière mixture et à prétendre qu'aucun parfum ne sent meilleur que le thym. Il porte des chaussures plus grandes que son pied et cause à voix très haute. Il se méfie de ses amis et de ses familiers, mais d'un autre côté, il se confie à ses serviteurs dans les affaires les plus importantes. Aux salariés qui travaillent chez lui aux champs, il raconte tout ce qu'il a entendu à l'Assemblée.
Il s'assied retroussé jusqu'au-dessus du genou, au point de se laisser voir à demi-nu. En rue, il n'est <ni charmé>* ni frappé par rien, mais aperçoit-il un boeuf, un âne ou un bouc, le voilà cloué sur place pour le contempler. Il est bien homme à avaler quelque chose qu'il a par avance chipé au garde-manger, et il boit plutôt sec.
Il courtise en cachette la boulangère, et puis s'en va moudre <et mesurer> avec elle les rations nécessaires pour la maisonnée et pour lui-même. Il nourrit ses bêtes de somme tout en déjeunant. Il répond lui-même à la porte, après avoir appelé son chien qu'il attrape par le museau en disant : "Voilà celui qui garde domaine et maison !"
Reçoit-il de quelqu'un de la monnaie d'argent, il la refuse, après examen, <parce qu'> elle a l'air trop plombé, et il en exige d'autre en échange. A-t-il prêté <à quelqu'un> charrue, panier, faux ou sac, il s'en souvient la nuit dans son insomnie <et va les réclamer>. Lorsqu'il descend en ville, il demande à tout venant le prix des peaux et des salaisons, si c'est aujourd'hui le premier du mois et dit tout de go qu'il veut, une fois arrivé, passer chez le barbier, aller chanter aux bains et faire mettre des clous à ses souliers; et puisque c'est sur son chemin, il va rapporter ses salaisons de chez Archias.

THEOPHRASTE, Les Caractères (1 à 9), Nouvelle traduction annotée
par Marie-Paule LOICQ-BERGER (janvier 2002), Chef de travaux honoraire de l'Université de Liège.

Articles