Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Millepertuis

Millepertuis commun (Hypericum perforatum):
Herbacée vivace, TIGE glabre (long. 30 à 60 cm), ramifiée, présentant deux lignes saillantes; FEUILLES opposées, petites (long. 1 à 2 cm; larg. 2 à 8 mm) et nombreuses; FLEURS à cinq pétales jaune vif très étalés (diam. 15 à 25 mm), nombreuses étamines dressées; cinq sépales pointus.

Fleurit en été dans les champs, les terrains vagues et sur le bord des routes. Fréquent dans tout le Québec. Cette espèce est naturalisée d'Europe.




Usage médical:
« La plante a été célèbre au Moyen âge. On en faisait usage pour abattre les "vapeurs hypocondriaques" et pour soulager les prétendus possédés ou maniaques, d'où le nom de fuga demonium. Encore aujourd'hui, l'huile préparée avec les feuilles et les sommités fleuries jouit d'une grande vogue dans certaines parties de l'Europe pour le traitement des blessures et des brûlures, voire du cancer. - Le millepertuis commun est vénéneux pour les animaux, à cause d'une substance rapidement absorbée par la peau qui, ainsi sensibilisée, réagit au soleil et devient le siège de démangaisons intenses. »1
Des recherches nombreuses ont démontré que le millepertuis pouvait être efficace contre la dépression chronique et l'anxiété. Il est vraisemblable qu'il puisse aussi contrer les effets de la dépression saisonnière.

«Un impressionnant corpus d'essais cliniques comparatifs montre que le millepertuis est au moins aussi efficace que les antidépresseurs de synthèse, y compris ceux de la famille du Prozac®, et qu'il provoque moins d'effets indésirables. C'est pourquoi les herboristes du monde entier ont reçu comme un choc la nouvelle que la France décidait, en avril 2000, d'interdire l'usage du millepertuis en raison d'interactions possibles avec des médicaments de synthèse, notamment avec la fluoxetine (Prozac®).» 2

On l'utilise aussi traditionnellement contre les brûlures et les contusions.

1. frère Marie-Victorin, Flore Laurentienne, Presses de l'Université de Montréal, Montréal, 1964, p.284
2. fiche mille-pertuis du Réseau Protéus, voir sur cette page les précautions à prendre et les contre-indications

Essentiel

Dans le langage des fleurs, le millepertuis évoque la méfiance, le malheur, la peine. Il peut aussi dire l'oubli des chagrins passés ou la joie de la libertée retrouvée.

Articles


Dossiers connexes