Médiocrité

Dans le bon sens tu terme, la médiocrité est ce qui faisait dire à Aristote (après le poète Phocyclide):
    «La médiocrité nous comble de tous les biens;
    Je veux vivre au milieu de mes concitoyens.»

Essentiel

Celui qui a renoncé à dépasser les limites de la médiocrité peut paraître incongru au milieu de ceux qui luttent pour atteindre leurs buts. Une esthétique et une éthique de la vie sont indispensables pour justifier la position du sage. Ainsi, à Thales (voir section VI), qui mène Solon en bateau en lui faisant croire à la mort de son fils, pour lui démontrer qu'il vaut mieux ne pas avoir d'enfants, car on peut les perdre; ou à Vyasadeva, pour qui l'histoire du pigeon qui perd toute sa famille aux mains du chasseur cruel montre bien que «quiconque développe un trop grand attachement pour la vie de famille sera un jour ou l'autre en proie à la confusion. Tout comme le pigeon, il cherchera son plaisir dans la vie sexuelle. Puis très occupé à maintenir sa famille, il devra connaître souffrances et tribulations, ainsi que les autres membres de sa famille», on pourrait faire observer qu'ils mettent fin, d'une certaine façon, à la société telle que nous la connaissons. Ce qui distingue l'action du sage moderne, un Petrella ou un Nicholas Georgescu-Roegen, c'est que leur simplicité volontaire est orientée vers la survie de la société et de l'espèce humaine. Pour eux, on doit suivre la sagesse parce qu'il n'y a pas de moyen de faire autrement. C'est aussi ce qu'on appelle la «simplicité volontaire».

Enjeux

Déclarer illégale la pauvreté

Telle est la proposition de Ricardo Petrella, économiste, sociologue, alter mondialiste reconnu mondialement, ce qui montre bien que l'on peut être internationaliste sans être pour la mondialisation économique. Petrella nie que la société puisse être fondée sur le commerce: «Cela signifie, par exemple, lutter contre l'idée que le commerce est à la base d'une société, par exemple, il faut ici se battre au niveau mondial contre les principes fondateurs, la politique et le fonctionnement de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).»... du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale (BM).

Ricardo Petrella, «Déclarer illégale la pauvreté», entrevue avec Jérôme Savoy, L'itinéraire, vol 10, no 8, août 2003.

Articles


La médiocrité nous comble

Aristote
Aristote est proche d'Épicure, qui estimait également possible le bonheur dans un état que certains qualifieraient de médiocre.

Solon chez Crésus

Plutarque
La médiocrité nous comble de tous les biens.

L'homme médiocre

Ernest Hello

Dossiers connexes




Articles récents

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.