Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Mauve musquée

Selon Marie-Victorin: «Plante vivace (long.30-60cm.);feuilles caulinaires profondément divisées en segments linéaires ou cunéaires; fleurs (diam. 3-5 cm.) roses ou blanches; pétales obcordés ou émarginés, 5-8 fois aussi longs que les cépales.»

Précisions tirées de Plantes sauvages des villes, des champs et en bordure des chemins, par le groupe Fleurbec.

Reproduction
Semer tot au printernps à environ 2 cm de prolondeur dans des caissettes
contenant un sol sablonneux: placer en couche froide. Se multiplie facilement par
transplantation au printemps ou en automne.

Dégustation
Les feuilles, trop rugueuses pour se consommer crues, y gagnent à la
cuisson: faire bouillir pendant 10 min. et assaisonner au goût ou préparer en
potages.

Guérison
Les fleurs et les feuilles des mauves adoucissent la peau et les muqueuses;
une infusion de 50 à 100 g (env 500 mvL à 1 L) de plante séchée par litre soulage
la toux; la décoction d'une poignée de plante sèche par litre sert en compresses pour les furoncles et les abcès.

Essentiel

(...)
Aujourd’hui même, à l’heure où l’été blond s’épand,
Sur les gazons lustrés et les collines fauves,
Chaque pétale est comme une paupière mauve
Que la clarté pénètre et réchauffe en tremblant.
Les moins fiers de pistils, les plus humbles des feuilles
Sont d’un dessin si pur, si ferme et si nerveux
Qu’en eux
Tout précipite et tout accueille
L’hommage clair et amoureux des yeux.

Émile Verhaenren

Articles