Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Marc Chagall

7 juillet 1887-28 mars 1985
Citations de Marc Chagall

Premières impressions de Paris
«J'y découvrais la lumière, la couleur, la liberté, le soleil, la joie de vivre. C'est dès mon arrivée que j'ai enfin pu exprimer dans mon oeuvre la joie plutôt lunaire que j'avais parfois connue en Russie, celle de mes souvenirs d'enfance de Vitebsk. Je n'avais jamais voulu peindre comme les autres et je rêvais d'un art qui serait nouveau et différent. À Paris, j'eus enfin la vision de ce que voulais créer, l'intuition d'une nouvelle dimension psychique dans mon art. Non pas que ne me cherchais un moyen d'expression, dans un style essentiellement latin comme celui d'un Courbet. Non, ma peinture n'est pas un art de self-expression, ni un art littéraire, mais quelque chose de construit, un univers de formes.» (Edouard Roditi, «Entretiens avec Chagall», in Propos sur l'art, José Corti, 1987)

Sur le cubisme
«Les recherches sur le cubisme ne m'ont jamais passionné. Ils réduisaient tout ce qu'ils décrivaient à une géométrie qui demeure un esclavage, tandis que je cherchais plutôt une libération, mais une libération plastique, non pas seulement de la fantaisie ou de l'imagination. Si je place une vache sur un toit, si je peins une toute petite femme au milieu du corps d'une autre femme bien plus grande, ce n'est pas de la littérature, mais une logique de ce qui est illogique, un formalisme qui est autre, une sorte de composition qui ajoute une dimension psychique aux formules qui furent celles des impressionnistes ou des cubistes.» (Edouard Roditi, op. cit)

Articles