• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Le cimetière transhumaniste de l'ex-patron du Cirque du Soleil

    Définition

    Nos rites funéraires sont en crise, il y a de moins en moins d’inhumation, de plus en plus de crémation, les cérémonies de funérailles, quand il y en a, ont parfois lieu dix jours après la mort. Le corps est exposé de moins en moins longtemps, dans une atmosphère de plus en plus festive, de moins en moins religieuse. L’âme n’est plus sur le point «de descendre dans ces lieux, pâles, durs et nus où elle devra renoncer aux jeux d’autrefois.» Elle veut rester sur terre au risque de se transformer en raison instrumentale pour atteindre ce but.

    Animula vagula blandula,
    hospes comesque corporis,
    quae nunc abibis in loca,
    pallidula, rigida, nudula,
    nec ut soles dabis iocos.
    (Hadrien)

    «Petite âme, âme tendre et flottante,
    compagne de mon corps, qui fut ton hôte,
    tu vas descendre dans ces lieux
    pâles, durs et nus,
    où tu devras renoncer aux jeux d’autrefois.»


    Ces jeux d’autrefois, on les aura filmés, numérisés, on en aura fait un spectacle pour la postérité. La tendance est déjà bien inscrite dans les mentalités. Désormais, on nous montre souvent les morts dans les activités qu’ils ont le plus aimées de leur vivant.

    Regardons maintenant du côté de la Silicone Valley, du côté de Microsoft, Apple et autres géants engagés dans le transhumanisme, c’est-à-dire dans la révolte contre la mort et contre l’immortalité dans un autre monde, engagés dans l’adhésion enthousiaste à un paradis sur terre commençant par le transfert du réseau cérébral sur un robot. En attendant ce moment appelé Singularity, on s’active pour prolonger le fonctionnement d’un organisme en voie d’emmachination : le corps du cyborg, ou ce qu’il en reste.

    Dans la même Silicone Valley,on travaille depuis des années au projet e-mémoire, bien résumé dans un article paru en 2011. Sur le site IT, je lis : «L'évolution des smartphones et les avancées de l'informatique permettront de créer des doubles virtuels de chacun d'entre nous, à la mémoire infaillible. Selon deux ingénieurs de Microsoft, l'e-mémoire générée grâce à l'enregistrement de tous nos faits et gestes, nous deviendra rapidement indispensable. Elle nous survivra même pour interagir avec les générations futures.

    Total Recall: How the E-memory Revolution Will Change Everything.C’est le titre du livre qui a donné sa première crédibilité à cette idée. C’était au moyen âge de l’ère virtuelle, en 2009. La préface est de Bill Gates, l’auteur est Gordon Bell.

    Jusqu’où Guy Laliberté est-il allé dans l’étude de cette question du Total Recall, quels sont ses liens avec la Silicone Valley? Une conversion de sa part au transhumanisme serait bien dans la logique d’une vie qui a atteint son sommet au cours d’un voyage en fusée!

    Total recall! Tout enregistrer. On a beau être soi-même selfie, être en permanence occupé à se photographier ou à se filmer, cela ne doit pas être bien rigolo. Soyons rassurés. Le selfie c’est le passé.« D'après Gordon Bell, notre e-mémoire sera un peu comme un Blog qui se remplirait automatiquement grâce à la ribambelle de capteurs qui nous accompagneront bientôt en permanence. Tout l'attirail nécessaire existe déjà : téléphones mobiles dotés de GPS, appareils photos numériques, réseaux sociaux, factures électroniques... même des capteurs portables mesurant des paramètres physiologiques font leur apparition.» Source

    C’est ainsi que dans le cimetière de Guy Laliberté chacun pourra visionner les scènes où ses parents l’ont conçu. La téléréalité nous prépare aussi à cela.

    L’inhumation se situait dans la logique de l’incarnation, du lien entre l’âme et le corps et entre le corps et la terre. L’e-mémoire se situe dans la logique de la désincarnation, de la montée de ce formalisme qui nous éloigne systématiquement de la matière et de la vie pour nous rapprocher des robots et autres machines qui, sur ce plan nous sont, supérieures

    Voici comment le poète Paul Valéry évoquait l'inhumation:

    «Ils ont fondu dans une absence épaisse

    L'argile rouge a bu la blanche espèce,

    Le don de vivre a passé dans les fleurs !»

     

     
    Paul Valéry, Le cimetière marin.

     

    Ce passé, à la fois païen et chrétien, aura-t-il sa place dans l’e-mémoire?

     

    Date de création : 2015-06-01 | Date de modification : 2015-06-01
    Informations

    10%
    Dons reçus (2017-2018): 2 396$
    Objectif (2017-2018): 25 000$


    Nous avons reçu près de 22 000$ lors de la campagne 2016-2017. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2017-2018, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.