Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Huston John

1906 -1987

Débuts

 

            Enfant chétif atteint d’un souffle au cœur, John Huston décide de conjurer le sort en se jurant de mener une vie d’aventurier. Après avoir été boxeur, il s’engage ainsi dans la Cavalerie Mexicaine aux côtés de Pancho Villa. De retour aux Etats-Unis, il écrit des nouvelles pour l’American Mercury, devient acteur puis, scénariste auprès du réalisateur William Wyler. C’est à ce dernier titre qu’il est engagé par les studios Warner. Il signe des westerns, des policiers et de œuvres de tous genres. Son talent lui vaut de diriger son premier film en 1941 : Le Faucon Maltais (The Maltese Falcon). Le succès est immédiat et lui ouvre les portes d’une carrière fabuleuse.

 

Particularités

 

            John Huston fait partie d’une dynastie de prestigieux comédiens. Il est ainsi le fils du grand acteur Walter Huston et le père de l’actrice Anjelica Huston. Il a dirigé le premier dans Le trésor de la Sierra Madre (The Treasure of Sierra Madre) (1948) et la seconde dans Promenade avec l’Amour et la Mort (A Walk With Love and Death) (1969) et Gens de Dublin (The Dead) (1987), son dernier film.

            Bien qu’il ait été décoré pour ses travaux de cinéaste militaire, durant la seconde guerre mondiale, John Huston fut inquiété par la Commission des affaires antiaméricaines du Sénateur McCarthy. Peu après le tournage de Moulin-Rouge (1952), il s’installa en Irlande, le pays de ses ancêtres. Il y vécut pendant vingt ans puis, s’isola sur une île Mexicaine.

 

 

Articles