Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Melville Jean-Pierre

    Cinéaste français né à Paris en 1917. À la naissance, son nom était Jean-Pierre Grumbach. Il adopta le nom de Melville en hommage à l'écrivain américain Herman Melville, son auteur favori. Après avoir servi dans les Forces Françaises Libres, Melville tenta d'obtenir une carte d'assistant metteur en scène mais le milieu cinématographique la lui refusa. Il décida alors de réaliser ses films par ses propres moyens, sans passer par les réseaux officiels. Il tourna son premier film en 1945, un court-métrage intitulé Vingt-quatre heures de la vie d'un clown. En 1950 Jean Cocteau le contacta pour adapter Les Enfants terribles au grand écran. Jean-Pierre Melville, cinéaste virtuose, maître du film noir, a laissé des oeuvres majeures: Bob le flambeur (1955), Léon Morin, prêtre (1961), Le Doulos (1963), Le Samouraï (1967) et L'Armée des ombres (1969).

    Oeuvres

    Filmographie (en tant que réalisateur)

    1945 - Vingt-quatre heures de la vie d'un clown. Court-métrage.

    1947 - Le Silence de la Mer. Adaptation du roman de Vercors.

    1950 - Les Enfants terribles. Drame avec Nicole Stéphane et Édouard Dermithe. Scénario de Jean Cocteau et Jean-Pierre Melville d'après le roman de Cocteau.

    1953 - Quand tu liras cette lettre

    1955 - Bob le flambeur

    1959 - Deux hommes dans Manhattan

    1961 - Léon Morin, prêtre. Drame avec Jean-Paul Belmondo. Réflexion pénétrante sur la vocation du prêtre et la condition humaine. Dialogues d'une grande finesse psychologique, métaphysique et spirituelle. Prestation remarquable de Jean-Paul Belmondo.

    1963 - Le Doulos. Drame policier avec Jean-Paul Belmondo et Serge Reggiani. Un classique du film noir. Mise en scène magistrale. Utilisation ingénieuse du montage. Photographie noir et blanc d'une grande beauté. Serge Reggiani d'un naturel étonnant.

    1963 - L’Aîné des Ferchaux

    1966 - Le Deuxième souffle. Drame policier avec Lino Ventura et Paul Meurisse.

    1967 - Le Samouraï. Drame policier avec Alain Delon.

    1969 - L’Armée des ombres. Drame de guerre avec Lino Ventura, Simone Signoret et Paul Meurisse. Le meilleur film jamais réalisé sur l'Occupation et sur le mouvement de résistance française. Une oeuvre grave et nuancée, au rythme lent et implacable. Climat d'angoisse palpable. Melville au sommet de son art.

    1970 - Le Cercle rouge. Drame policier avec Alain Delon, Bourvil et Yves Montand. Un ex-bagnard organise un vol audacieux. Intrigue bien menée. Interprétation solide de Bourvil et Montand.

    1972 - Un flic. Drame policier avec Alain Delon, Catherine Deneuve et Richard Crenna.

    Filmographie (en tant qu'acteur)

    1959 - À bout de souffle. Drame de Jean-Luc Godard avec Jean-Paul Belmondo.

    1963 - Landru. Drame de Claude Chabrol.

    Documentation

    Kehr, David. "Jean-Pierre Melville Found the Wave and Rode It", The New York Times, 22 juillet 2001 (reproduit sur le site Film Forum)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-04-16
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    France
    Naissance
    20 octobre 1917, Paris
    Déces
    2 août 1973
    Raccourcis
    Biographie et présentation critique des principaux films (Le petit monde des films français; angl.)
    Présentation de l'homme et de l'oeuvre (Les maîtres du 7e art d'hier et d'aujourd'hui)


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C