• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Leroux Georges

    Ébauche



    Professeur émérite au département de philosophie de l'Université du Québec à Montréal, Georges Leroux est d'abord connu comme helléniste. Au cours des dernières années, il s'est intéressé à plusieurs grands dossiers de philosophie publique, en particulier dans le domaine de la laïcité scolaire. Il a travaillé à l'élaboration du nouveau programme d'éthique et de culture religieuse. Il a été membre du comité conseil de la Commission sur les pratiques d'accommodement reliées aux différences culturelles. Il est membre de l'Aca¬démie des lettres du Québec et de la Société royale du Canada.

    Biographie

    Qui est Georges Leroux? Un philosophe québécois éminent et émérite. Il n’est pas le seul dans ce cas. Soyons donc plus précis : un traducteur de Platon qui a réussi son œuvre éducative en tournant le dos à Platon… tout en l’imitant. Dans l’un de ses plus célèbres dialogues, La République, Platon expose sa conception aristocratique de l’éducation. D’abord théoricien, il voulut, plus tard dans sa vie, faire subir l’épreuve de la réalité à ses principes en devenant le conseiller de Denys de Syracuse, l’un des plus cruels tyrans de l’époque. Platon espérait le convaincre de préférer la justice à l’injustice. Il échoua, mais dignement. Nouvel échec auprès du fils de Denys. C’est Dion, son disciple de longue date et son ami, qui l’avait attiré à Syracuse. Dion lui-même devait échouer dans sa tentative pour donner à sa cité un philosophe roi digne d’elle. On a dit qu’il est devenu tyran à son tour. Platon lui a conservé toute son estime, du moins si l’on en juge par cette Septième lettre, où il raconte ses «vagabondes folies de Sicile» pour conclure en ces termes : «Voilà donc pourquoi, ayant échoué, Dion est maintenant dans sa tombe, étendant un deuil immense sur la Sicile.»

    Helléniste dans sa première carrière, proprement universitaire, Georges Leroux proposera une nouvelle traduction française de La République. En tant que philosophe de l’éducation, il semble s’être appliqué à s’opposer systématiquement à Platon. Non seulement se fit-il le défenseur d’une éducation fondée sur la démocratie, mais encore il abusa de ce mot amibe (l’expression est d’Ivan Illich) jusqu’au seuil de la démagogie.
    Voulant, à l’instar de Platon, mettre sa théorie à l’épreuve sur le terrain, il a été l’habile artisan du consensus qui a rendu possible le programme Éthique et Culture religieuse, (ECR) en vigueur depuis 2008. Leroux a donc réussi là où Platon a échoué. Est-ce que son programme formera de bons citoyens? Peut-être écrira-t-on un jour dans un livre d’histoire : «Il avait oublié qu’il faut donner une éducation aristocratique aux jeunes pour en faire de bons démocrates.»

    Date de création : 2016-04-18 | Date de modification : 2016-04-18
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    Canadiien
    Naissance
    27 juin 1945, Montréal
    Documents Associés
    Jacques Dufresne
    Nationalisme, René Lévesque, Hydro-Quévec, histoire, passé, revue Critère, Point de mire
    Jacques Dufresne
    HIstoricisme, Abiola Irele, Lévu-Bruhl, mentalité primitive, dogmatisme
    Jacques Dufresne
    Démocratie, éducation, Georges Leroux, émulation, inspiration.
    Jacques Dufresne
    Éducation, démocratie, dialogue, ECR programme Éthique et Culture religieuse
    Raccourcis

    2%
    Dons reçus (2017-2018): 509$
    Objectif (2017-2018): 25 000$


    Nous avons reçu près de 22 000$ lors de la campagne 2016-2017. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2017-2018, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.