Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Fripouille

La fripouille selon Théophraste.

"Être une fripouille, c'est avoir l'audace de faire et de dire des choses honteuses, et voici quel est ce genre d'individu : prompt à jurer, de fâcheuse réputation, il invective les puissants, avec le caractère d'un marchand du marché, débraillé et prêt à tout. Pour sûr, il est homme à danser le cordax même sans avoir bu et en portant le masque d'un choeur de comédie.
Aux spectacles de foire, il passe auprès de chacun pour collecter la monnaie, et il se bagarre avec les gens qui, apportant leur billet avec eux, prétendent regarder sans payer. Il est homme aussi à se faire aubergiste, patron de bordel, collecteur de taxes et à ne dédaigner aucun métier honteux, mais à être aboyeur, cuistot, joueur de dés, à ne pas assurer la subsistance de sa mère, à se faire arrêter pour vol, à passer plus de temps en prison que chez lui.
[La fripouille pourrait bien être aussi de ceux qui rassemblent les foules autour d'eux et les haranguent, usant tour à tour de l'invective, lancée à grosse voix éraillée, et du dialogue. Et pendant ce temps-là, il en est qui s'amènent, d'autres s'en vont avant même de l'avoir entendu, tandis que lui, il adresse aux uns son exorde, à d'autres, quelques mots, à d'autres encore, une bribe de son laïus, jugeant que sa friponnerie ne peut s'apprécier autrement qu'en public.] *
L'individu est capable d'être tour à tour défendeur et demandeur, tantôt d'affirmer sous serment que la plainte à son encontre ne peut être reçue, tantôt de se présenter avec un «hérisson» dans le pli de son vêtement et des liasses de documents plein les mains. Il ne dédaigne pas non plus de se faire le leader d'une foule de petites gens, de leur consentir tout de go un prêt au taux de trois demi-oboles par jour pour une drachme, d'aller inspecter les boutiques de restauration, de poisson et de salaisons et de garder dans sa joue les gains tirés de son petit commerce.
[Pénibles sont les gens qui, la langue bien déliée pour l'invective, crient à tue-tête au point que marché et échoppes s'en font l'écho.]"

THÉOPHRASTE, Les Caractères (1 à 9), Nouvelle traduction annotée par Marie-Paule LOICQ-BERGER (janvier 2002), Chef de travaux honoraire de l'Université de Liège.

Articles