Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Éducation populaire

Essentiel

L'éducation populaire n'est pas une idée nouvelle et pourtant, l'accès à des contenus culturels de qualité sur Internet lui rend aujourd'hui une vigueur nouvelle. On prendra pour témoin de cette véritable renaissance l'engagement intense des personnes qui s'efforcent d'assurer un accès populaire aux ressources sur Internet. Les centres de formation restent souvent animés par des bénévoles dans un cadre associatif. Dans l'ensemble, les efforts sont assez peu soutenus par les pouvoirs publics : les institutions peuvent-elles en effet accepter sans réticence que leurs missions d'enseignement et de formation soient doublées par l'émergence d'une culture populaire sur Internet, et que des organisations plus efficaces remettent souvent en question les modèles qui ont cours ? On évoquera André Malraux et les Maisons de la Culture, dont la première fut installée au Havre en 1961.

Il faudrait pouvoir dépasser le stade de la suspicion, ce que des personnalités influentes et connues n'ont pas hésité à faire, en acceptant de soutenir des initiatives "parties de la base". Souhaitons que se développent des formes de coopération intelligente entre les énergies populaires et ceux qui ont pour tâche de redistribuer la richesse nationale.

L'Encyclopédie de l'Agora est engagée depuis 1998 dans la mise en ligne de dossiers encyclopédiques et de nouvelles reflétant l'activité intellectuelle et culturelle du monde francophone. En donnant à chacun l'occasion d'avoir à sa disposition des ressources sélectionnées, qu'il s'agisse de textes oubliés, de livres récemment publiés, ou bien encore de compte-rendus d'artiles universitaires en phase avec la recherche, notre équipe s'est engagée depuis bientôt dix ans en faveur de l'éducation populaire. Celle-ci n'est plus l'éducation de la seule "classe ouvrière", comme le laissait croire la vulgate marxiste, mais, sans préjugé de classe et sans discrimination à l'entrée, la libre éducation de l'homme du commun en dehors des cadres formels imposés et des lieux institutionnels ordinaires.

Il s'agit de rendre possibles de libres essais du jugement sur un matériau divers et un travail de mémorisation, qui fait contraste avec l'accélération des innovations technologiques sur lesquelles on reste trop souvent focalisé, sans prendre la mesure de l'importance prioritaire qu'il faut attacher aux contenus. La question de l'éducation populaire reste une question culturelle et pédagogique, ce n'est pas d'abord une question technologique.

Internet a largement remplacé nos bibliobus et nos bibliothèques municipales. Si l'accès à la culture, entendu comme accès aux possibilités propres de l'esprit humain, a toujours une réalité, celle-ci se présente désormais sous la forme de ressources numériques et de centres de formation à l'usage de ces ressources en libre accès.



envoyer un message :
marc.foglia at free.fr

Articles


Dossiers connexes