Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Cynisme

Selon Vladimir Jankélévitch, le cynisme est une ironie frénétique, Diogène un Socrate forcené. «Après l'ironie socratique, l'insolence cynique ; après Socrate, Diogène qui est, pour ainsi dire, un Socrate forcené, une espèce de chèvre-pied échappé de quelque cortège bachique. Le cynisme est souvent, un moralisme déçu et une extrême ironie. Il n'est autre chose, sous ce rapport, qu'une ironie frénétique et qui s'amuse à choquer les philistins pour le plaisir ; c'est le dilettantisme du paradoxe et du scandale.» Vladimir Jankélévitch, L'ironie, Flammarion, Pairs, 1964, p.15





Le cynique: Un homme qui connaît le prix de tout et la valeur de rien. (Oscar Wilde)

Articles