Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Chicorée sauvage

Fleur sauvage du Québec. Naturalisée de l'ancien monde.
(Voir le Sentier des fleurs sauvages)


La chicorée réagit au soleil de manière très sensible. Vous la verrez ouverte à midi, fermée quelques heures plus tard ou par temps nuageux, et complètement close sous la pluie.


Usage culinaire et médicinal:

On l'a utilisée pour ses propriétés apéritive, cholagogue, cholérétique, dépurative, diurétique, fébrifuge, laxative, stomachique, tonique. Elle contient entre autres de la vitamine B.

Les jeunes feuilles et les boutons, bien apprêtés et débarassés de leur amertume, peuvent être mangés.

Les racines ont servi à produire un succédané de café.
    «Pour préparer le café de chicorée, on coupera la racine en petits morceaux que l'on fera rôtir à sec dans une poêle jusqu'à ce qu'ils prennent une belle coloration brun-noir. Laisser refroidir et garder dans une boîte bien fermée. Il suffira ensuite de moudre, au besoin, quelques morceaux de racine torréfiée. Les proportions sont d'environ 2 cuillerées à thé de poudre par tasse d'eau. Amener à ébullition, puis laisser infuser dix minutes avant de passer.»

    (Fiche du Réseau Protéus)

Essentiel

Elle symbolise la frugalité dans le language des fleurs.

Articles


Dossiers connexes