Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Anxiété

"L’anxiété nous cloue sur le temps présent. Lorsque nous sommes aux prises avec elle, tout se déroule dans l’immédiat, sans passé ni futur. Dans l’autobus, vous vous rendez compte que votre porte-monnaie a disparu. D’un seul coup vos muscles se tendent, vos pupilles se dilatent, et toute votre attention se concentre sur la recherche de l’objet perdu. Toutes vos autres idées, tous vos autres soucis sont mis à l’écart. Zut! rien dans les poches, rien dans la veste; vos mains sont moites... Jusqu’au moment où, enfin, vous apercevez l’objet entre deux pages du journal quotidien, au fond de votre mallette. Quel soulagement! Toute votre alarme intérieure s’éteint, et votre vie retrouve le fil de son histoire.

Pour que l’anxiété d’un moment puisse apparaître (et disparaître) avec une telle fulgurance dans notre vie, interrompant tout sur son passage, il doit s’agir d’un état d’absolue nécessité.[...]

Chez nous, les Humains, l’amplification de la masse nerveuse a déployé une palette émotive que peut scruter notre propre regard. Nous parlons entre nous de nos états d’âme, et par le fait même nous créons des situations qui allègent ou accroissent nos angoisses; qui créent ou suppriment la menace. L’anxiété devient alors pour nous un sentiment de perte de contrôle, d’incertitude, d’ambiguïté, une impression d’être à bout. Notre fond animal est devenu indiciblement humain."

Wilfrid Noël Raby, L'anxiété: de la Bactérie à l'Homme, L'Agora

Articles


L'anxiété: de la Bactérie à l'Homme

Wilfrid Noël Raby
Les bactéries ont des comportements analogues à ceux que l'anxiété suscite en nous.