• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Chahine Youssef

    Fils d'un avocat syrien, Youssef Chahine fut élevé dans la foi chrétienne et reçut son éducation en anglais au prestigieux Victoria College d'Alexandrie. Après une année à l'Université d'Alexandrie, il s'installe à Pasadena, en Californie, où il étudie le cinéma et l'interprétation. De retour en Égypte en 1948, il commence à réaliser ses propres films. Le premier sort en 1950, c'est Papa Amine. Depuis, 40 films ont été réalisés, dont notamment: Gare Centrale (1958), Le Moineau (1973), Le retour de l'enfant prodigue (1976), Alexandrie pourquoi? (1978), La Mémoire (1982), Adieu Bonaparte (1984), Le Sixième jour (1986), Alexandrie, encore et toujours (1989), Le Caire… raconté par Chahine, documentaire (1991), L'Émigré (1994), Le Destin (1997).

    Biographie


    Condamné par les censeurs islamistes d'Égypte lors de la sortie de L'émigré (1994) Youssef Chahine s'offrait avec Le Destin (1997) un droit de réponse en forme de fable où il nous conte l'histoire d'Averroès (1126-1198), qui lui aussi prêchait en son temps la tolérance et l'amour du prochain au delà des clivages culturels et religieux:
    «Le Destin est le récit des tribulations et des revers qu'endure Averroès, l'un des plus grands philosophes uléma (docteurs en théologie) de l'histoire de l'Islam, pour convaincre ses coreligionnaires musulmans que Révélation et Raison se rejoignent quand leur lecture, à travers le Coran, est morale. Toutes deux, comme dans les religions révélées auparavant par Moïse et le Christ, décrètent la non-violence, la tolérance, le respect de la vie, et l'amour du prochain. Averroès est le personnage principal du récit…» (Youssef Chahine)

    Curiosités: C'est lui qui aurait découvert Omar Sharif. À 14 ans, il voulait danser comme Gene Kelly.

    Oeuvres

    1950 Papa Amine
    1951 Le fils du Nil
    1957
    Tu es mon amour
    1957 Adieu mon amour
    1958 Gare centrale
    1965 Le vendeur de bague
    1973 Le moineau
    1976
    Le retour de l'enfant prodigue
    1978 Alexandrie, pourquoi? (film autobiographique; prix spécial du Festival de Berlin de 1979)
    1982 La Mémoire (suite du précédent)
    1984
    Adieu Bonaparte
    1986
    Le sixième jour
    1989 Alexandrie, encore et toujours
    1991
    Le Caire… raconté par Chahine, documentaire
    1994 L'émigré (histoire de Joseph)
    1997
    Le Destin (grand prix du Festival de Cannes)
    1999 L'Autre

    Documentation

    Ibrahim Fawal, Youssef Chahine, septembre 2001.
    Peter Keough, Youssef Chahine's Manifest Destiny.
    Article du Chicago Reader sur Destiny.
    M.C. Rocques, Chahine contre l'horreur extémiste.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Références
    Données biographiques
    Nationalité
    Égypte
    Naissance
    25 janvier 1926, Alexandrie (Égypte)
    Raccourcis

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.