• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Verge d'or du Canada

     

     

     

    Définition

    Fleur sauvage indigène d'Amérique du Nord.

    Herbacée vivace, TIGE (long. 30 à 150 cm.) glabre inférieurement, généralement pubescente supérieurement, FEUILLES alternes, minces, trinervées, linéaires et pointues, glabre sur la surface supérieure, CAPITULES jaune or, très petits et nombreux, INFLORESCENCE en panicule pyramidale.

    Fleurit dans les lieux ouverts et ensoleillés.


    «Espèce universelle, reconnaissable par ses très petits et très nombreux capitules. Elle est employée dans la médecine populaire sous forme de tisane. Elle est cultivée en France comme espèce ornementale, et complètement naturalisée dans la vallée de la Loire.»1
    Dans les colonies anglaises d'Amérique, à l'époque du Boston Tea Party, on s'est servi de la verge d'or pour confectionner un "thé de la liberté", bien sûr exempté de taxes!


    Usage médicinal:

    On utilise les fleurs pour leurs propriétés astringente, diurétique, anti-inflammatoire, expectorante et vulnéraire.

    1. .frère Marie-Victorin, Flore Laurentienne, Presses de l'Université de Montréal, Montréal, 1964, p.601

    (1): Voir la Revue Canadienne, octobre 1917.

    2. . Extrait du Préface d'Albert FERLAND du livre: Récits Laurentiens du Frère Marie VICTORIN, Montréal, mars 1919. Éditions CASTERMAN. p. 16-17.

    Enjeux

    «Mise en garde : On croit, à tort, que la verge d'or provoque la fièvre des foins. De fait, elle est pollinisée par les insectes et son pollen épais et légèrement visqueux n'est pas transporté par le vent. Pour la fièvre des foins, il faut plutôt blâmer l'herbe à poux dont les fleurs, très discrètes, apparaissent en même temps que les grandes panicules jaunes de la verge d'or.»
    ©Imprimeur de la reine pour l'Ontario.

    Le frère Marie-Victorin, qui souhaiterait un Mistral sur tous les chemins du pays, attache à tous les paysages sa ferveur de botaniste, et, d'avril au mois de la verge d'or, il regarde les fleurs tisser à sa Laurentie le plus joli manteau, et l'oeil baigné de couleurs végétales, il regrette le mutisme des poètes, oublieux d'emprunter aux fleurs natales des rimes nouvelles, eux qui font, parfois, la méprise de nous prêter une flore exotique (1). Et puisque les patients rêveurs de l'asphalte des villes s'obstinent à se priver de la grâce des champs, du rêve des forêts, ah! pardi, le Frère Marie-Victorin va piller l'ornement des paysages pour en parer sa prose, et partout de sa part c'est un salut intéressé au jonc fleuri, à l'aubépine, à la vergerette, comme au lis d'eau, à la sélaginelle, à la verge d'or, et ces noms si plaisants à dire, le fervent pilleur, les met dans ses pages descriptives pour nous initier à la parure trop peu connue de son pays. -2-.

    Essentiel

    Dans le langage des fleurs, on demande à être rassuré lorsqu'on offre la verge d'or.

    L'état du Kentucky et du Nebraska (É-U) ont adopté la verge d'or comme emblème floral.

    Although I do not hope

    «(...)And the lost hearth stiffens and rejoices
    In the lost lilac and the lost sea voices
    And the weak spirit quickens to rebel
    For the bent golden-rod and le lost sea smell
    Quickens to recover
    The cry of quail and the whirling plover
    And the blind eye creates
    The empty forms between the ivory gates
    And smell renews the salt savour of the sandy earth.(...)»



    T.S. Eliot, Selected poems, Although I do not hope...Faber and Faber, London and Boston, 1990.

    Documentation

    Fiche d'identification
    1. Imprimeur de la reine pour l'Ontario
    2. Flore Laurentienne en ligne

    Fiches botaniques
    1. Fiche du CBNBP, France
    2. article du King's American Dispensatory (angl.), par Harvey Wickes Felter, 1898, un classique de botanique américaine. Contient les champs: histoire, description, composition chimique, usage médical. Avec photos de Henriette Kress.

    Usage culinaire et médical
    3. Fiche du réseau Proteus

    Recherches:
    1. Québec: Carte de répartition de la verge d'or du canada le long du St-Laurent, 2002, site d'Environnement Canada.

    http://www.dufresnephoto.com/ Site d'images diverses sur la nature dans la section Insectes ou Oiseaux..

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-07-24
    Loading
    Informations
    Références
    Linguistique
    Allemand
    Kanadische Goldrute
    Anglais
    Canadian Goldenrod, golden-rod
    Raccourcis

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.