Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Variole


    Vésicules apparaissant sur le dos d'un malade nigérian.
    Crédit: Smallpox Web Site, Armed Forces Institute of Pathology, Washington, D.C., É.-U. Reproduction autorisée (domaine public)

    Photographies (National Museum of Health and Medicine, Washington, D.C., É.-U.)

    Enjeux

    "L'éradication mondiale de la variole a été prononcée par l'Organisation mondiale de la santé en 1980 et depuis lors aucun cas nouveau n'a été enregistré. Tous les pays du monde ont abandonné, au plus tard au début des années 80, la vaccination anti-variolique. Seuls 2 laboratoires au monde, l'un en URSS, l'autre aux Etats-Unis étaient autorisés à conserver des stocks de virus de la variole. La possibilité que du matériel viral ait pu être extrait de ces sites, en particulier à partir de la Fédération de Russie, et l'éventualité de l'utilisation du virus varioleux en tant qu'arme biologique, a conduit à ne pas détruire ces stocks de virus de la variole. Les événements actuels renforcent l'inquiétude quant à la possibilité d'un acte terroriste utilisant la variole comme arme. En effet un aérosol de virus varioleux pourrait contaminer initialement une population importante, compte tenu de la stabilité des virus orthopox en aérosol et de la modestie de la dose infectante. Dans ce contexte, la susceptibilité immunologique importante de la population (...), liée à l'abandon de la vaccination, rendrait possible la survenue de cas secondaires à partir des cas initialement contaminés, même si la mise en oeuvre stricte et immédiate de mesures de contrôle autour des cas devrait en théorie prévenir la transmission."

    Source: Utilisation du virus de la variole comme arme biologique. Estimation de l'impact épidémiologique et place de la vaccination (Institut de veille sanitaire, France)

    Documentation

    Utilisation du virus de la variole comme arme biologique. Estimation de l'impact épidémiologique et place de la vaccination (Institut de veille sanitaire, France). On peut télécharger ici l'intégralité du document en format PDF

    Erica Weir, Does smallpox still pose a threat?, Journal de l'Association médicale canadienne, vol. 165, no 10, 13 novembre 2001. Une réplique à cet article fut publiée: H. Roslyn Devlin, Smallpox still poses a threat, vol. 166, no 8, 16 avril 2002; elle fut suivie d'une réponse du premier auteur.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Informations
    Raccourcis
    Smallpox (Armed Forces Institute of Pathology - Department of Infectious & Parasitic Diseases, Washington, D.C., É.-U.)


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C