• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Masaryk Tomas Garrigue

    Masaryk (à gauche), en compagnie d'un autre politicien tchèque bien connu, Edvar Benes - (c) Copyright 2002 Radio Prague, All Rights Reserved

    Biographie

    "Tomas Garrigue Masaryk, le premier Président tchécoslovaque, est né le 7 mars 1850 à Hodonin, il y a 150 ans. Il s'est inscrit à jamais dans l'histoire de la République tchèque comme fondateur de l'Etat tchécoslovaque.

    Issu d'une famille modeste, Tomas Garrigue Masaryk a opté pour une carrière de professeur. Il enseigna à l'Université de Vienne (1878-1882) et, à partir de 1882, il fut professeur de philosophie à Prague.

    Dans son travail scientifique, T.G. Masaryk se consacra à plusieurs domaines, dont la philosophie, la sociologie, la pédagogie et la religion. Sur le plan international, il obtint la renommée en tant que spécialiste de la problématique slave. Il entreprit plusieurs voyages d'études en Russie, et, en 1913, écrivit une oeuvre monumentale: "La Russie et l'Europe". Il attira l'attention de l'Europe grâce à ses travaux dévoilant et critiquant les pratiques obscures de la diplomatie austro-hongroise à l'égard des Serbes et des Croates.

    La carrière politique du futur Président tchécoslovaque commença en 1890. Dans les années 1891-1893 et 1907-1914, il fut député au Reichsrat autrichien et, en 1900, il fonda même son parti politique. Après l'éclatement de la Première Guerre mondiale, T. G. Masaryk décida de travailler en faveur du peuple tchèque en exil. Il se lança dans des activités politiques et diplomatiques, organisa la résistance, la presse et même les légions tchécoslovaques, transformées, plus tard, en armée régulière de la nouvelle République.

    Lors de ses voyages en France, en Italie, en Grande-Bretagne, en Russie et aux Etats-Unis, Tomas Garrigue Masaryk a su gagner les représentants principaux de ces pays à son idée de former un État indépendant des Tchèques et des Slovaques. Cette vision du futur Etat tchécoslovaque, faisant partie d'une Europe «nouvelle», unie, libre et démocratique, Masaryk la présenta dans son ouvrage de 1918, intitulé «La Nouvelle Europe». En octobre 1918, Tomas Garrigue Masaryk devint représentant du gouvernement tchécoslovaque reconnu par les Alliés.

    T. G. Masaryk fut élu président de la Tchécoslovaquie quatre fois: le 14 novembre 1918, ensuite en 1920, en 1927 et, enfin, en 1935. À noter que la République tchécoslovaque reste, finalement, le seul État d'Europe centrale, où, entre les deux guerres, un régime démocratique fut conservé."


    Le 150e anniversaire de naissance de Tomas Garrigue Masaryk, Radio Prague

    © 1996-2003 Radio Prague, Radio tchèque 7 (cr@radio.cz)
    Tous droits réservés

    Oeuvres

    Ses écrits, en tchèque et en anglais (site de la Présidence de la République tchèque)

    Documentation

    Masaryk's Contribution to the Formation of Values in the Czech National Consciousness. Chapitre II de: Jií Gabriel et Lubomír Nový, Czech Philosophy in the 20th Century: Czech Philosophical Studies, II [Kapitoly z djin eské filozofie 20. století. English], Washington, D.C., Paideia Press et Council for Research in Values and Philosophy, 1994 (Cultural heritage and contemporary change. Series IVA: Eastern and Central Europe, vol. 4). Texte intégral de l'ouvrage en ligne.

    Vaclav Havel, discours à l'occasion du 150e anniversaire de naissance de Masaryk: 6 et 7 mars 2000 (site de la Présidence de la République tchèque)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Naissance
    07 / 03 / 1850, Hodonin
    Déces
    14 / 09 / 1937
    Documents Associés
    Raccourcis
    Page consacrée à Masaryk sur le site de la Présidence de la République tchèque (angl.)
    Le 150e anniversaire de naissance de Tomas Garrigue Masaryk (Radio Prague); on trouvera, sur le site de cette station, plusieurs autres informations sur l'homme politique et sur les festivités du 150e
    Sa biographie et une chronologie de sa vie (Prés. de la Rép. tchèque)
    L'héritage de Masaryk (Prés. de la Rép. tchèque)
    Muzeum T. G. Masaryka (Lanech, Rép. tchèque)
    Masarykovo Muzeum (Hodonine, Rép. tchèque)

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.