• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Laterrière Pierre de Sales

    «Écarté du préciput et du titre de comte par le droit d’aînesse, ce cadet d’un second lit d’une famille de hobereaux languedociens choisit l’Amérique. Il y débarque en 1766, encouragé par l’oncle Rustan, et y devient commerçant, médecin, apothicaire, directeur des Forges du Saint-Maurice, seigneur, juge de paix, mémorialiste… Ce mondain haut en couleur, qui s’intéresse de surcroît à la franc-maçonnerie et qui a hérité l’esprit du siècle des Lumières, y connaît aussi des déboires juridiques qui lui valent une incarcération de trois ans comme prisonnier politique. Mais surtout, il y assume une relation amoureuse passionnée et tourmentée avec Catherine Delezenne, dont il fait sa concubine pendant plus de vingt ans, au grand dam, d’ailleurs, du clergé et des commères qui lui tiennent tout ce temps la dragée haute. »

    Source: Jean-Guy Hudon, recension de L'énigme de Sales Laterrière (Bernard Andrès), Nuit blanche, no 81, hiver 2000-2001

    Oeuvres

    Mémoires de Pierre de Sales Laterrière et de ses traverses, Québec, de l'imprimerie de l'Événement, 1873, 271 p. (Bibliothèque nationale du Québec - format PDF - 13,5 Meg)

    Documentation

    Bernard Andrès, L'énigme de Sales Laterrière, Montréal, Québec/Amérique, 2000, 872 p. Recension de Jean-Guy Hudon, Nuit blanche, no 81, hiver 2000-2001
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Naissance
    1743
    Déces
    1815

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.